Aller au contenu
  • Information

    Bonjour et bienvenue à tous !

    Avant de vous inscrire, nous vous invitons à lire avec une attention particulière les règles régissant l'utilisation de cette plateforme communautaire.

    En vous inscrivant sur le forum AudiPassion, vous certifiez avoir lu et accepté notre charte d'utilisation.

    Afin d'avoir vos droits d'accès validés et de pouvoir participer à la communauté avec vos publications, dès lors que vous aurez pris connaissance de cette dernière et que vous aurez procédé à votre inscription, vous devez "OBLIGATOIREMENT" vous présenter dans la sous-section ici: Présentation - Votre Garage de la section principale "AUDIPASSION".

    Merci à tous les nouveaux inscrits de ne pas présenter dans le détail vos anciennes voitures, ses voitures actuelles ou vos problèmes, il y a d'autres sections pour ça suivant le modèle de votre auto, mais en contrepartie il vous sera demandé de faire un effort sur votre présentation pour qu'elle ne se fasse pas en 2 lignes seulement !

    En d'autres termes, si nous avons le sentiment que votre présentation est bâclée ou ne correspond pas aux règles de cette section, elle ne sera pas approuvée et votre inscription ne vous permettra toujours pas de pouvoir contribuer ailleurs que dans cette section de présentation.

    Nous vous souhaitons à tous une excellente visite sur le forum.

    iDevX

    N'oubliez pas de nous rejoindre sur Facebook fb_icon_20x20.png


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    • Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

Le comportement du Q3 "Quattro" sur la neige.......


GEORGES
 Partager

Messages recommandés

Salut à Toutes et à Tous,

 

L'année dernière il n'y a pas eu suffisamment de neige pour tester et apprécier le comportement du Q3 QUATTRO sur la neige.

 

Je suis équipé de 4 pneus hiver Conti contact TS 830.

 

Il est tombé à peu près 15 cms de neige ce matin en Lorraine et aucun problème. Même sur neige tassée et démarrage en côte le Q3 se montre parfaitement à la hauteur. Pas de glissade, pas de dérapage, pas de patinage.

 

Avec un pied léger le freinage ne grogne pas.

 

Donc pour ceux qui ne l'ont pas encore reçu, vous ne serez pas décus !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 113
  • Créé
  • Dernière réponse

Classement des membres dans ce topic

Salut à Toutes et à Tous,

 

L'année dernière il n'y a pas eu suffisamment de neige pour tester et apprécier le comportement du Q3 QUATTRO sur la neige.

 

Je suis équipé de 4 pneus hiver Conti contact TS 830.

 

Il est tombé à peu près 15 cms de neige ce matin en Lorraine et aucun problème. Même sur neige tassée et démarrage en côte le Q3 se montre parfaitement à la hauteur. Pas de glissade, pas de dérapage, pas de patinage.

 

Avec un pied léger le freinage ne grogne pas.

 

Donc pour ceux qui ne l'ont pas encore reçu, vous ne serez pas décus !

 

 

bonjour Georges,

 

tu as gardé tes jantes d'origine en 17?

peux-tu nous donner la référence complète de ta monte hiver?

 

merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu as gardé tes jantes d'origine en 17?

peux-tu nous donner la référence complète de ta monte hiver?

 

Oui j'ai gardé ma monte en 17. Je suis en été comme en hiver en 235/55/17.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

il a neigé très brièvement hier sur Aix, mais les basses températures nocturnes conjuguées à l'humidité on rendu les routes de l'arrière pays extrêmement glissantes ce matin.

 

Donc, évidemment, je suis parti me promener (3° environ vers 9h).

 

Premier virage j'ai failli me prendre un poteau en béton à 40 km/h (je ne plaisante pas), je suis parti comme si j'avais les pneus été, mais ai réussi in extremis à me rattraper.

 

Ensuite tests de freinage sur ce revêtement très très glissant (car zone vraiment très humide), au moins 10 à 15m pour m'arrêter en roulant à 40 km/h, ABS en folie et je n'ai jamais lâché la pédale de frein (pour rappel, quand l'ABS enclenche il faut freiner de toutes ses forces et surtout pas relâcher).

 

J'ai fini par une glissade de l'arrière (rattrapée par le quattro ça s'est senti) alors que la petite voiture devant moi est passée sans bouger.

 

Bref, j'attends de voir sur neige mais, comment dire, les Nokian et le Q3 ne m'ont pas vraiment impressionnés, voire même comme on dit à Marseille "je me suis cagué dessus plusieurs fois".

 

On verra sur la neige mais sincèrement je suis déçu.

Modifié par Thierry-13
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cher petit "Marseillais" (Aixois) pas habitué aux temp hivernal, sur le glissant, neige gelée ou verglas, quattro ou pas, pneus neige ou pas, si tu freines tu pars en glissade !

 

Dans ces cas là on conduit comme si on avait des oeufs sous les pieds et dans les mains en ayant toujours le ragard porté dans la direction où on veut aller et pas vers ce qu'on veut éviter.

 

Tu verras, sur neige, pluie, boue, feuilles, tout sera différent.

 

Mais sur sol gelé à part avec des clous .....

Modifié par GEORGES
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

:race:

 

Merci pour vos réponses, je donnais simplement un avis objectif.

 

On ne peut pas parler de verglas, mais plutôt de route glissante.

 

En effet sur le vrai verglas, rien ne peut tenir à part des pneus cloutés.

 

La bonne chose est d'avoir ressenti l'effet des roues motrices arrière, car là ou un 4x2 serait parti de l'arrière, j'ai senti la reprise d'adhérence au bout d'une demi seconde (0,476 secondes exactement :MdrDevil: ).

 

Enfin c'était pour en parler.

 

Je pense que sur la neige, nettement moins glissante que ce que j'ai vécu ce matin, ça doit être marrant.

Modifié par Thierry-13
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

40 à l'heure en virage sur route glissante c'est peut être déjà un peu trop !!!!

 

Sans déconner, sur la neige tu vas te régaler car ça accroche vraiment bien.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A thierry : tu devrais bien voir une différence quand même mais c'est sûr que si tu n'as pas trop de neige vers chez toi, pour rentabiliser ton investissement il faut que tu ailles dans des stations de ski lorsqu'elles ne sont pas très bien dégagées.

 

Pour ma part, je ne peux pas me permettre de dépenser le prix de 4 roues complètes, je vais voir pour mettre deux pneus hiver à l'avant en gardant mes jantes actuelles en 17. Je n'ai pas le quattro mais déjà ça peut être un petit plus mais quand on voit le prix des pneus ça fais hésiter.

 

Sur un véhicule 4 roues motrices c'est vrai aussi qu'il faut remplacer les 4 pneus en même temps donc j'imagine que ça fait un bon budget à la longue aussi.

 

Enfin bon tout est une histoire de sou j'apprends rien à personne.

Modifié par patrick19
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ne mettre que 2 pneus neiges est plus risqué que ne pas en mettre du tout. La différence de comportement entre l'avant et l'arrière peut conduire très vite au tête à queu.

Quand au remplacement simultané des 4 pneus sur une traction intégrale c'est une légende le Q3 est mon 4ème 4x4 en comptant l'A4, si je comptabilise le kilométrage parcouru avec ces 4vehicules j'en suis à un peu plus de 280000 kms et j'ai toujours changé unseum train à la fois.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a plein de légendes au sujet des pneus.

 

La 1ère quand on change un train de pneus, il vaut mieux changer le train directionnel. C'est faux ! Le train AR au freinage ou en freinage risquant de passer devant.

 

La 2ème: changer les 4 pneus en même temps. C'était vrai au temps des quattro mécaniques où la répartition était égale sur chaque train de pneus et variait en fonction de l'adhérence de chaque roue. Les pneus s'usaient de façon plus égale entre les 4 roues.

 

Même si ce n'est plus le cas aujourd'hui avec nos systèmes quattro électroniques (à répartition différentielle AV/AR) je continue à adopter ce principe, en permutant les pneus AV/AR à mi vie. Cela permet au moins d'avoir des pneus d'usure "à peu près identiques" et d'éviter les déséquilibres au freinage ou en virage.

 

C'est comme pour la 1ère vidange à 30 000 kms. Même si les huiles ont fait des progrès énormes et que l'usinage des moteurs est beaucoup plus fin, par précaution je continue à faire une vidange à 7500 kms après le rodage. Les dégats potentiels pouvant être occasionnés par un débris de rodage coûtent plus cher qu'une vidange. Changer les 4 pneus en même temps, ça n'est pas forcément nécessaire mais c'est une précaution.

Modifié par GEORGES
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

40 à l'heure en virage sur route glissante c'est peut être déjà un peu trop !!!!

 

Sans déconner, sur la neige tu vas te régaler car ça accroche vraiment bien.

Je pense même que, n'ayant pas réalisé que ça glissait à ce point car en plein soleil, j'ai dû arriver plus fort que 40.

 

Mais bon, ça m'a servi de leçon :marcelpoire:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ne mettre que 2 pneus neiges est plus risqué que ne pas en mettre du tout.

faut pas exagérer quand même! Pour ceux qui circulent pas tout l'hiver en montagne, c'est déjà pas mal. C'est d'ailleurs le cas le plus souvent.

La différence de comportement entre l'avant et l'arrière peut conduire très vite au tête à queu.

Quand au remplacement simultané des 4 pneus sur une traction intégrale c'est une légende le Q3 est mon 4ème 4x4 en comptant l'A4, si je comptabilise le kilométrage parcouru avec ces 4vehicules j'en suis à un peu plus de 280000 kms et j'ai toujours changé unseum train à la fois.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mon épouse étant originaire de Grenoble, elle me disait que lorsque elle vivait là bas, avec 2 pneus "contact" (à l'époque) sur sa petite Fiat uno, elle bravait la neige, y compris sur la route de Luz la croix haute sans aucun problème.

 

Disons que la raison dirait de mettre 4 pneus hiver (même sur un 4x2), mais la réalité dit que 2 suffisent.

 

Néanmoins, sur un 4x4 ou quattro, n'en mettre que 2 (à l'avant je suppose) est inutile, voire dangereux.

 

Mais on peut comprendre aussi que pas tout le monde ne puisse sortir entre 1000 et 1500€ pour un train complet hiver.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Monter 2 pneus neiges à l'avant devient une solution de "dépannage" comme le sont les chaussettes mais ne permettent pas de conduire normalement le véhicule surtout en virage.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mon épouse étant originaire de Grenoble, elle me disait que lorsque elle vivait là bas, avec 2 pneus "contact" (à l'époque) sur sa petite Fiat uno, elle bravait la neige, y compris sur la route de Luz la croix haute sans aucun problème.

 

Disons que la raison dirait de mettre 4 pneus hiver (même sur un 4x2), mais la réalité dit que 2 suffisent.

 

Néanmoins, sur un 4x4 ou quattro, n'en mettre que 2 (à l'avant je suppose) est inutile, voire dangereux.

 

Mais on peut comprendre aussi que pas tout le monde ne puisse sortir entre 1000 et 1500€ pour un train complet hiver.

 

tout est dit dans ce que tu dis Thierry; je partage totalement ton avis

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est pour ça qu'on dit que pas tout le monde peut mettre 1000€ (avec les jantes, c'est quand même plus pratique que de déjanter).

 

Acheter Audi implique en général plus de dépenses, hormis l'achat bien sûr, pour le reste.

 

MAIS QUEL PLAISIR AU VOLANT :race:

 

Nous ne sommes pas là pour juger, mais pour s'entraider et donner nos avis après tout :roi:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'était bien la mon objectif en déconseillant la monte de pneus neiges sur un seul train, disons qu'après cela à un peu dérapé...

 

Normal que ça ait dérapé, il n'y avait qu'un seul train de pneus. :out1:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Petit retour sur ma première sortie hivernale la semaine dernière (trajet autoroute Aix-Grenoble par Valence).

Equipement d’origine (pneu Eté Pirelli Scorpion Verde 235/55/R17 99V).

Impossible de m’équiper Hiver, ce déplacement non prévu ne pouvait être reporté.

 

La Météo prévoyait un fort épisode neigeux entre Valence et Grenoble ce matin du 07/12/2012.

Je suis donc parti vers 12h30, pour éviter au moins la difficulté de conduire avec une mauvaise visibilité.

Impeccable jusqu’à Valence, où la neige tombait à peine. La route était faiblement marquée.

Progressivement, les choses se sont gâtées entre Roman et St Marcellin. Il était d’abord encore possible de rouler sur la file de gauche, non salée, puis elle s’est progressivement chargée de rails assez épais qui rendaient les changements de file désagréables. Au maxi des difficultés, faute d’avoir pu tester mon Q3 dans ces conditions, je suis resté sur la file de droite, elle-même difficile car constituée sur de longue portions de neige tassée et de neige fondue sans solution de continuité.

Là le vacarme et les vibrations étaient assez insupportables, mais ça filait droit, avec de temps en temps un petit coup de cul pas trop inquiétant. Les voitures se suivant « à la queue leu-leu », la vitesse ne dépassait pas alors 50 à 60 km/h. Dans une légère descente, ralentissement. Nous avons dû passer sur la voie de gauche (bonjour les soubresauts) pour contourner une saleuse arrêtée qui « protégeait » une Clio en travers à l’avant complètement défoncé (pas trace d’autre voitures, donc une sortie de route solitaire). Autant dire que durant une dizaine de kms, les derniers zorros sont restés sagement à droite.

Puis cela s’est un peu arrangé, avant une nouvelle aggravation quelques bornes avant l’embranchement de Voreppe. Un accident en aval en direction de Lyon bloquait un moment tout le monde. Pour se dégager, nouveau passage sur une voie de gauche neigeuse/verglacée où le Q3 s’est trémoussé un peu. Je contourne en douceur une grosse Mercedes faisant du sur-place sur la glace, au grand dam de son vénérable conducteur. C’est beau la propulsion…

Le péage me réserva un petit blocage de l’ABS (le télépéage n’était pas déneigé, et pas du genre 30 km/h), mais ce fut le dernier avatar d’une sortie non prévue, faite sagement (1/2 heure de plus que d’habitude sur les 300 km).

En conclusion, je pense que l’apport du Quattro est indéniable, et les Scorpion Verde Eté corrects, à condition de conduire en douceur et en anticipant. J’ai pensé également en cours de route que j’aurais dû revenir aux pressions pneumatiques préconisées (j’ai toujours environ 200 g de plus, car roulant essentiellement sur autoroute).

Si je devais sortir plus souvent dans ces conditions, ce serait évidemment avec les bonnes godasses.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est vrai au freinage mais en virage le report de couple apporte un plus indéniable en guidage et évite le tête à queu pour peu que tu ne cherches pas a dépasser les lois de la physique.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Disons que sur un virage en freinant ou sur le frein moteur le quattro ne marche pas, mais si tu es en accélération, même modeste ça agit.

 

Je le vois sur les rond-point ça fait une sacrée différence !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Article intéressant. Merci.

Pour le reste concernant la maîtrise du véhicule, rappelons la présence de tout l'arsenal : ABS/ASR/EDS/ESP.

A part l'ABS, je n'ai pas encore pu sentir les effets de ces dispositifs.

L'ESP est débrayable (en même temps peut-être que l'ASR), mais je préfère le laisser agir, tout en gardant à l'esprit que, même bien chaussé, un Q3 de 1500 kg à vide aura toujours des limites à ne pas dépasser.

Modifié par Alacorde
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi non plus je n'ai pas eu à tester tout ces systèmes avec le Q3 par contre dans un virage pris trop vite avec mon A4 quattro l'ESP s'était déclenché et je reconnaît que c'est vraiment très efficace.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j'avais déjà vu cette video, elle me rappelle l'année dernière où je ne savais pas encore s'il vallait mieux prendre la peinture intégrale ou non.

 

Ces jantes ne vous rappellent pas celles des anciennes A3 des années 2000?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le seul intérêt de cette vidéo est de montrer le travail des roues, variable suivant les évolutions qui sont de toutes façons ici sans risque.

Mais ce serait bien plus instructif de comparer sur une boucle imposée le comportement du Q3 avec une propulsion, une traction, avec ou sans pneu Hiver etc...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

N'exagérons rien! J'habite dans le massif du Vercors à 1000m, nous avons eu 80 cm de neige pendant 8 jours avec une température négative de jour comme de nuit. Effectivement, la Q3 se comporte très bien sur route enneigée. Mais il faut que la neige soit fraîche ou que la route ait été traitée. En effet, deux expériences récentes m'ont montré qu'il ne fallait pas braver les extrêmes: un départ en glissade, dans la descente qui mène à mon garage, que je n'avais pas déneigée, très confiant dans les performances de ma voiture. Cela fait drôle de partir à l'arrière, quatre roues bloquées, comme une bonne vieile luge! Par ailleurs, j'ai du faire cette nuit le kilomètre de route communale en pente légère qui me sépare de la RD, la température était enfin positive et la couche de glace mise à l'air libre par la pluie qui avait chassé la neige. J'ai cru que je ne parvenais pas à monter jusqu'à la RD, et j'ai du redescendre en D1, à 2 à l'heure, et parti deux fois en travers sur la patinoire. Donc, pas de miracle. A ce sujet, je n'arrive à déterminer s'il est préférable dans ce cas de neutraliser l'ESP, quelqu'un a-t-il un avis?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il est clair que le fonctionnement de l'Haldex a été modifié depuis la génération 1 du système et pas forcément à l'avantage de l’efficacité.

 

En effet la répartition de la motricité était à 60/40 entre les trains AV et AR. Puis au fil de l'évolution des générations d'Haldex on est passé à 95/5.

 

Il semble même me souvenir avoir lu qu'actuellement en haldex génération 6 la motricité est à 100% sur les roues AV et que le système s'enclenche seulement en cas de besoin en laissant une prépondérance sur l'AV.

 

Ces changements, pour favoriser la moindre consommation et donc le taux de CO2 rejeté calculé.

 

Si le poids du Q3 est "important" entre le système Haldex que j'ai connu (sur les 1ère A3, les 1er TT, les dernières A3 et les derniers TT) tous étaient de génération différente et celui qui avait un comportement le plus proche du Torsen (Quattro mécanique à répartition 50/50 variable 0/100 sur le train AV ou AR) était celui de génération 2.(1er TT).

Modifié par GEORGES
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur la glace il faut des clous et torsen, haldex ou xdrive n'y peuvent rien. Quand à l'ESP, il peut t'empêcher de démarrer (à cause de l'ASR) mais après le démarrage mieux vaut le remettre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

×
×
  • Créer...