Aller au contenu

Cher visiteur,

 

Afin de permettre au site de rester gratuit merci de le mettre en liste blanche dans votre bloqueur de publicité!

Pour tous les nouveaux inscrits...

Afin d'avoir vos droits d'accès validés et de pouvoir participer à la communauté avec vos publications, dès lors que vous aurez pris connaissance de notre charte d'utilisation et que vous aurez procédé à votre inscription, vous devez "OBLIGATOIREMENT" vous présenter dans la sous-section ici: Présentation - Votre Garage de la section principale "AUDIPASSION".

phoenix-dr

Utilisateur
  • Compteur de contenus

    12 480
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    8

3 abonnés

À propos de phoenix-dr

  • Rang
    Accroc du forum

Information de profil

  • Sexe
    Homme
  • Prénom
    Jénésouis
  • Localisation
    VD/CH
  • Marque et modèle
    80 RS2 / Cabriolet
  • Motorisation
    2.2-315 / 2.8-176

Visiteurs récents du profil

3 926 visualisations du profil
  1. Je dirais l'inverser -> Audi Tradition via une concession Audi, comme déjà conseillé et précisé plus haut dans ce sujet.
  2. AutoData est bourré d'erreurs surtout sur les couples de serrage, mieux vaut trouver ELSAWin !
  3. J'espère que ce petit complètement d'analyse de mon problème de lève-vitre https://forums.audipassion.com/topic/214662-vitres-vitrage-lève-vitre-mécanisme-moteur-etc/?do=findComment&comment=4485581 Servira à toutes les personnes qui rencontreront des problèmes de ce genre.
  4. J'ai réalisé une petite illustration pour expliquer ce que j'ai fait à la base il y a ces trois petits relais se trouvant dans ce boîtier de commande Siemens portant le numéro 367 On les trouve dans cette position = Repos Donc la partie illustrée en orange forme un coque dont le signal peut être mesuré sur les trois points de soudure principaux, illustrés par les grands carrés blancs. Les petits carrés blancs sont les points de contact qui sont censés être indépendants, illustrés en rouge et en bleu. Mon erreur a été de penser que le contact "rouge" était juste un appui et non un contact utilisé ! Hors, en mesurant en position "ohm-mètre" je n'avais aucun signal sur le point de soudure en rapport avec ce contact. Alors que le point bleu, sur les trois relais, correspondant à la patte 87 ! Donc la partie orange du premier relais, celui le plus à droite de cette image, correspondait à la patte 30. Quand j'ai mesuré les 2 autres, eux semblaient liés entre eux et correspondaient aux pattes 31 / 87a / 87b... Mais sans doute que ces informations concernant ces 2 autres relais ne sont pas forcément justes, car là aussi, j'ai fait une erreur dans mon interprétation ! Car au repos, forcément, les parties mobiles (en orange) touchent les contacts rouges, donc il est possible que vous ayez plusieurs pattes qui vont "biper. Par contre, les contacts en bleu, n'étant pas liés en position repos aux parties mobiles (en orange), permettent facilement d'en identifier les pattes correspondantes. La bonne technique, serait de bloquer la partie mobile au centre avec quelque chose de fin et qui n'est pas de matière métallique, pour le placer comme ceci: Là on peut mesurer chaque patte correspondante et les identifier, puis voir si une fois en position repos, on a bien un lien entre les points de soudure des châssis de ces petits relais (partie orange) et les pattes correspondantes aux contacts en rouge de chacun des relais. Ma panne était, en fait, un charbonnage entre la partie orange et le contact en rouge du premier relais tout à droite sur la photo. Quand j'ai passé mon petit morceau de carton imbibé de Kontakt LR, le carton était vraiment recouvert de suie noire bien épaisse. C'est fou de s'imaginer le nombre de relais qui ont été jetés à la poubelle, alors que c'était juste un problème de nettoyage ! Donc, en résumé, si vous avez un souci avec un de vos lèves-vitres, procéder, déjà, aux analyses suivantes: 1 - Sortez les "thermofusible" et vérifiez juste si le signal traverse avec un ohm-mètre, si oui = les remettre en place, si non = Les remplacer 2 - Sortez le boîtier de commande de lèves-vitres et ouvrez-le avec des "mesurettes d'écart de bougie d'allumage" (ça ne laisse quasi aucune marque et ça se glisse bien mieux qu'un tournevis). 3 - Reniflez les composants pour détecter des odeurs de brûlé 4 - Inspectez la couleur des circuits imprimés (les plaques sur lesquelles les composants sont soudés) si vous ne voyez pas des traces plus foncées sous certains composants 5 - Bloquez la partie mobile des relais avec des éléments fins et non métallique 6 - Notez sur une feuille, les correspondances entre les points de soudure des relais (partie orange = 3 points de soudure par relais) et la ou les pattes concernées 7 - Notez sur une feuille, les correspondances entre les points de soudure des contacts "repos" (partie rouge = 1 point de soudure par relais) et la ou les pattes concernées 8 - Notez sur une feuille, les correspondances entre les points de soudure des contacts "actif" (partie bleue = 1 point de soudure par relais) et la ou les pattes concernées 9 - Vérifiez que le bobinage des relais vous indique un chiffre sur votre ohm-mètre, si le chiffre reste sur 1 ou n'affiche rien, c'est que le bobinage est mort ! Les deux flèches couleur "prune" symbolise les points du bobinage qui active l'électroaimant qui fait bouger la partie mobile. Si vous n'avez rien qui apparaît sur votre ohm-mètre ou que s'affiche un "1" qui ne varie pas, c'est que le bobinage est mort ! J'espère que ces informations vous serviront
  5. Ce qui compte, quelle que soit la marque, c'est de pouvoir entretenir nos autos et de trouver des pièces pour ! On peut aussi apprécier la conception des bagnoles qui sont parfois super simples et d'autres hyper compliquées voire même totalement stupides. Le cabriolet V6 que j'ai est vraiment, dans son ensemble, sauf quelques détails, très simple et sympa à travailler ! Quand on compare par exemple la merde que c'est de remplacer la pompe à carburant d'une RS2 vs le cabriolet V6, c'est dingue ! Et je ne parle pas du filtre à carburant pour lequel on pourrait se poser de sérieuses question sur la cohérence mentale de l'ingénieur qui la caché sur la RS2 ! Bref, si je change d'auto, je voudrais une auto qui soit simple et qui consomme peu
  6. Ben c'est déjà une bonne nouvelle ! Je me demande s'il existe des spécialistes en pièce de ce genre qui ont accès à des catalogues en fonction des dimensions et non des numéros de pièces, ainsi tu peux tout trouver ! C'est le cas, pas exemple, avec les joints SPi que tu peux mesurer et qui existe dans milliers de dimensions différentes et de propriétés, résistances, chaleur, etc... Je connais une personne qui peut obtenir toutes les petites pièces qui se trouvent dans les amortisseurs qu'il peut "tarer" ensuite comme il veut, c'est vraiment sympa d'avoir ces possibilités là et c'est ce qui lui permet de réparer même des pièces qui ont plus de 60 ans ! Quand on voit les énormes pièces qui valent des milliers d'Euro et qui ne dépendent que de toutes petites pièces à quelques Euro pour être entretenus ou réparés, vraiment... C'est fou, surtout à l'heure ou on nous parle de planète et de ressources. En regardant les émissions récentes de "Wheeler Dealers" on peut découvrir des trucs et astuces vraiment surprenantes. J'espère que ce sera la bonne pièce et que tu pourras avancer dans tes travaux.
  7. J'adore illustrer mes messages, mais quand on veut avancer, on se concentre sur le boulot et plus trop sur les photos ! En plus, pour parler de ces ampoules, il faudrait que je sorte mon APN pour les prendre en macro. Pour mon problème de vitre électrique, quand je pense à ce que ça aurait fait de passer chez un électricien auto, qui m'aurait sorti un bouton, puis retirer le panneau de porte, puis ouvert la gaine entre la porte et le chassis pour ensuite arriver au bloc relais pour contrôler les connexions... Je l'ai échappé belle. Mais sinon, j'ai posté pas mal de contenu dans le sujet sur les vitres électriques.
  8. Quand on voit comment le groupe VW traite ses clients, on pourrait avoir envie d'aller chez BM !
  9. Quand une auto n'a plus tourné depuis pas mal de temps, je mets la 5 ou la 6 et je pousse l'auto sans la démarrer histoire de faire tourner l'huile dans le moteur.... Dans les autos de courses, la pompe a essence est désactivée, donc le moteur tourne pour le lubrifier et après, on démarre le moteur. Dommage que ce ne soit pas quelque chose prévue dans les automobiles publiques.
  10. Ca fait drôle, à chaque fois que je roule avec mon cabriolet, j'ai besoin de toucher la bouton de la vitre pour me rassurer et voir que ça fonctionne, tellement je me dis que c'est dingue que ce fut un truc aussi insignifiant qui l'empêchait de fonctionner. Un "charbonnage" de contact dans un relais ?!? Franchement !?! Bon en 21 ans, bientôt 22, si c'est ça la panne qui peut arriver, autant dire qu'on savait faire des autos à cette époque ! Hier, j'ai donc prévu de remplacer toutes mes ampoules en me basant sur l'illustration présentée plus haut dans cette page, donc 19 ampoules 1.2W et une seule ampoule 2W ! Il fallait, bien entendu, que tout ne se passe pas comme prévu ! Tôt le matin je suis allé commander des ampoules qui devait arriver à 14h.. Pendant ce temps je me suis rendu dans un magasin spécialisé dans les "petits trains" pour y acheter un "bulbe" 12V, une mini ampoule à souder pour remplacer celle de l'afficheur de température extérieur. Donc je récupère tout ce dont j'ai besoin et je me mets au travail ! J'ai horreur de refaire les choses plusieurs fois ! Tout en ayant plaisir de voir avec l'expérience de la tâche répétée, la maîtrise que je commence à prendre à force de refaire les choses. Donc Pi sorti, posé sur le bureau, je m'intéresse d'entrée à l'afficheur du thermomètre qui, contrairement à ce que je pensais, ne nécessite pas de déposer le circuit imprimer du porte instrument ! Ouf ! Juste 3 vis identiques, 2 qui tiennent l'afficheur et la troisième qui tient la prise "jaune". Une fois sorti sans problème, on retire une bande de scotch poisseux qui nécessite un nettoyage à l'alcool, donc un peu d'alcool sur un coton démaquillant et c'est parti. Si vous avez un bout de tissus ça laissera moins de peluche au départ de la manœuvre. Il y a des avantages à utiliser des cotons démaquillant, c'est que quand c'est nettoyé et propre, il n'y aura plus aucune "pluche", donc on voit si on a bien bossé par les pluches visibles ou pas. Là 2 autres vis, on sort l'ensemble et la première chose à faire c'est de pousser les 5 câbles à travers leurs trous respectifs pour avoir du "mou" et ainsi poser le circuit imprimer sur quelque chose. J'utilise un petit étau en plastique, fait pour la petite électronique, c'est parfais pour des petites pièces de ce genre. NE SURTOUT PAS TOUCHER AU BLOC NOIR RESTANT !!! NE PAS TOUCHER OU NETTOYER LES CONTACTS NOIRS DE L'AFFICHEUR LCD !!! Concentrez-vous uniquement sur le circuit imprimé et son électronique ! Donc on chauffe un des deux points qui retient les pattes de l'ampoule, on tire un peu, la patte sort ou bouge, on fait de même avec l'autre point et ainsi de suite pour que les deux pattes soient libérées délicatement. Une fois les pattes extraites, on va utiliser la technique dite de "l'aiguille" c'est une technique simple et pratique pour refaire les trous des circuits imprimés sans les abîmer ! Technique de l'aiguille: 0 - Déjà il faut savoir que la matière dont sont recouvertes les aiguilles n'adhère pas à la soudure électronique ! 1 - Sur le point que vous voulez "percer", il faut ajouter un peu de soudure pour que le fer puisse plus facilement chauffer l'ensemble de la soudure et surtout éviter d'aller gratter la surface du circuit imprimé 2 - Placer la pointe de l'aiguille bien au centre du point que vous voulez percer et sur la face opposée, placer votre fer à souder, en poussant l'aiguille contre le fer qui s'appuie sur l'autre face, vous n'aurez aucun problème à traverser le circuit imprimer. Ne pas forcer, ne pas pousser trop fort, une fois la soudure à la bonne température, ça va traverser comme dans du beurre ! 3 - Une fois l'aiguille visible depuis l'autre face, s'assurer qu'elle bouge bien dans son logement, au besoin refaire chauffer un peu la soudure avec le fer et bouger l'aiguille en même temps 4 - Assurez-vous qu'il n'y a pas de dépôt de soudure sur la partie de l'aiguille qui a traversé le circuit imprimé, auquel cas, vous ne pourrez plus la retirer avant d'avoir chauffé et retiré l'excédent avec le fer à souder 5 - Retirez l'aiguille, votre trou est prêt à recevoir la patte d'un nouveau composant ! Voilà qui est fait, vos 2 trous sont prêts, pas la peine, dans ce cas précis, de mettre de la soudure sur les trous de l'autre face, s'il n'y en avait pas au départ. J'en profite pour refaire les soudures de tous les SMD présents en faisant bien attention de ne pas brûler les gaines des câbles, c'est tellement vite arrivé. Après un bon nettoyage avec le "KONTAKT LR" (qui est spécifiquement fait pour nettoyer les résidus contenu dans la soudure), je remonte le tout ! ATTENTION A NE PAS LAISSER VOS DOIGTS SUR L'AFFICHEUR LCD AU REMONTAGE !!! Une fois bien fermé, remettre une bande de scotch isolant noir et vérifier la surface de l'afficheur LCD qu'il vous faudra peut-être nettoyer, là soyez vraiment très DOUX dans vos gestes et n'utiliser que quelque chose d'extrêmement doux pour faire partie les traces. En Suisse, je trouve à la Migros une alcool qui va super bien pour le nettoyage tout en douceur. Ne vous inquiétez pas pour le sens de montage, tout est prévu, lorsque vous aurez repoussez les câbles à leurs places, vous comprendrez ! Je ne revisse pas tout de suite la prise jaune, pour avoir plus de place pour changer mes ampoules ! Je n'ai pas remplacé les ampoules avant d'avoir remis l'afficheur du thermomètre en place, parce que ça laissait un trou ouvert qui aurait pu amener de la poussière devant les afficheurs. Là, fallait que ça m'arrive ! Encore un truc à la con qui vient me péter les noisettes ! Bien que commandées chez un fournisseur en pièces détachées automobiles et de marques Philips, il se trouve que ces ampoules sont très représentatives de la daube que peuvent produire certaines usines chinoises à la demande de leurs clients internationaux qui voudrait la qualité la moins chère possible. Ces ampoules ainsi fabriquées, ne peuvent pas rentrer dans les emplacements prévu !!! Référence des ampoules: BAX8.4d 1.2W / Modèle Philips 12625CP Donc j'ai perdu un temps considérable pour trouver comment les modifier pour qu'elles rentrent sans forcer. D'abord en les chauffant au fer à souder, mais la matière utilisée réagit mal et fait des fils de plastique = Pas une bonne idée Là j'utilise un cutter pour retirer les angles qui dépassent, en fait celui qui a réalisé ces ampoules a choisi des pièces métalliques un poil trop large et en les enfonçant dans le plastique, ça crée 4 petits angles qui dépassent du cercle qui devrait être parfaitement rond et lisse. Avec 19 ampoules à changer, j'ai pu améliorer ma technique jusqu'à ce que ça ne me prenne plus beaucoup de temps, mais c'était long et chiant ! Information: - Les ampoules qui éclairent spécifiquement les instruments sont recouvertes d'un capuchon rouge qui peut être retiré, mais il faut utiliser quelque chose de pointu pour soulever les bords et les décoller afin que le capuchon puisse à nouveau bouger et être retiré. - Une fois en main, il se manipule assez bien pour le mettre en place sur la nouvelle ampoule ! - Les ampoules devant porter un capuchon porte le n° 1 sur le plan présenté quelques messages plus haut dans cette page - Je crois que l'ampoule de l'ampoule digitale porte également un capuchon rouge Remise en place et désormais le Pi, hormis le capuchon abîmé sur la prise blanche... tout fonctionne impeccablement.
  11. Un turbo est déjà testé et préparé en amont ! Mais avant de se roder, un turbo se respecte. On accélère pas tout de suite après avoir démarré le moteur et on ne coupe pas le contact à peine arrêté ! L'huile moteur utilisée sera responsable de l'usure du turbo !
  12. L'airbag fait partie des calculateurs de base, donc il est dans le premier onglet avec les autres calculateurs les plus utilisés, Moteur, ABS, etc... Mais comme je te l'ai dit, si le témoin est allumé, c'est qu'il a détecté un problème et ce problème devrait t'être indiqué. Pas besoin de démarrer le moteur pour communiquer avec le boîtier d'airbag.
  13. Ce matin je suis parti en vitesse commander des ampoules 1.2W, j'ai très peur que le variateur d'éclairage chauffe et pète ! Après le récit de ce matin concernant mon relais de vitre que j'ai repris en main pour affiner mes connaissance et essayer de dessiner un plan, dont les détails se trouvent... Là -> https://forums.audipassion.com/topic/214662-vitres-vitrage-lève-vitre-mécanisme-moteur-etc/?do=findComment&comment=4484674 Voilà que ma vitre refonctionne ?! Truc de fou ?! Donc je remets le relais en place, je démarre l'auto et je roule sur environ 3-5 km, je fais un demi tour en tournant à gauche, puis 200 mètres plus loin, je fais un 90° à droite puis un 90° à gauche... N'ayant pas mon cache sous le volant, j'entends bien les relais de clignotant... Mais en arrivant pour me parquer, j'entends un bruit de relais en fin d'action, genre on l'active il faut "clac" et en fin d'action il fait "claaaac", c'est difficile à décrire. Et là me vient l'idée de toucher à ma commande vitre et la vitre descend ?!?!? Mais KOA ??? Bon, je coupe le moteur, je fais le petit truc que j'étais venu faire à cet endroit, puis je redémarre l'auto et je ne peux m'empêcher de toucher à ma commande de vitre... Sur le chemin, j'essaie la commande centrale et toutes les vitres descendent mais la mienne ne remonte pas et mon interrupteur reste allumé alors que les 3 autres sont éteints (le petit témoin du bouton s'éteint quand on utilise la commande centrale vers le levier de frein à main) !? Arrivé chez moi, j'ouvre la porte, alors que le moteur tourne et j'ouvre presque au maximum de la vitre pour toucher la gaine de câble à travers le soufflet, je malaxe, je ferme un peu la porte et tout en appuyant sur ma commande de vitre, je malaxe et je bouge le faisceau de câble, aucune coupure, tout fonctionne bien. J'avais sorti le soufflet côté porte, quand mon problème de vitre a commencé, mais quelle merde à remettre !!!! Ce soufflet, comme l'autre est nourri au Swissvax SEAL FEED, il est vraiment frais, pas craquelé, rien... Les câbles avaient l'air tous ok. Donc j'arrête la manip et je rejoue avec la commande centrale et là, tout fonctionne à nouveau !? Bref, dans ce boîtier de commande de lèves-vitres, qui n'avait pas de défaut de soudure, sauf peut-être une petite oréole autour d'une seule soudure, tout est clean, il aura fallu que je nettoie les contacts "repos" et "ouverts" pour que tout se remette à fonctionner. J'en suis sur le CUL ! Cet après-midi, troisième démontage du portes instruments pour remplacer TOUTES les ampoules 1.2W ! Je vais voir si je trouve un "bulbe" 12V pour remplacer l'ampoule de l'afficheur de température extérieur (thermomètre), sinon tant pis, le but était surtout de retrouver des informations de T° de LDR et de niveau d'essence.
  14. Bon ben.... Il y a le ... Qui est passé par là.... Ou alors peut-être ça... Mais la vitre refonctionne ! Ce matin, je me suis dit que j'allais faire un petit plan de ce relais de commande de lèves-vitres, et pour se faire, j'ai voulu actionner les 3 relais... Donc j'ai pris une petite plaque cartonnée que l'on retrouve dans des emballes, c'est assez fin, genre 0.7mm... que j'ai découpé en bandelette de 5mm de largeur. Aspergée de Kontakt LR, j'ai glissé le bout de carton d'abord entre les contacts "ouverts" de ces trois relais. La technique est: On appuie la plaque mobile contre le carton, histoire qu'il soit bien coincé mais pas trop, on fait des petits mouvement en va et vient, on ressort le carton et on coupe le petit morceau sale et on recommence, toujours en ajoutant un peu de Kontakt LR sur le carton et ainsi de suite jusqu'à ce que le carton soit propre... Puis je me suis dit, mais les contacts "repos" ? Donc je les ai nettoyé aussi, tout en pensant le mode repos de ces relais n'étaient pas utilisés, mais j'ai trouvé beaucoup de noir, donc c'est que du courant passait également par là ?! Donc je nettoie, mes 3 relais, je ressoude le haut, je fais les photos et je remets le relais de commande de lèves-vitres dans l'auto... Là suite dans le sujet sur mon cabriolet -> https://forums.audipassion.com/topic/103882-cabrio-8g-topic-unique-sur-mon-cabriolet/?do=findComment&comment=4484676 À part ça, faudrait que je regarde du côté des silentblocs qui tiennent le moteur de lève-vitre, parce que les acoups sont violents !
  15. J'ai essayé de me faire un petit plan, mais finalement, tout tourne autour du point 30 / 87 / 87a / 87b / 31 Le 87 est le point soit d'entrée, soit de sortie, mais c'est à lui que mène les 3 relais quand ils sont commandés. Le 30 c'est le châssis du premier relais et les 87a / 87b et 31 sont les châssis des deux autres qui sont tous en contact ? Apparemment, ce boîtier de commande joue sur la masse et non sur le 12V Pour compléter mes images, j'ai fait deux photos, des deux circuits imprimés et de leurs soudures Le côté où sont soudés les relais et l'autre qui gère la partie plus électronique Sur cette partie se trouve un circuit intégré et ce que l'on appel un pont de résistance, je ne sais pas plus, faudrait chercher les références de chaque composant. Le numéro de ce relais est le 367

Rappel sur la diffamation et la calomnie

La diffusion d’informations fausses ou erronées visant à déstabiliser, voire à compromettre l’intégrité d’autrui, voire même jugée tendancieuse ou malhonnête, pourra être considérée comme de la diffamation pouvant faire valoir nos droits en déposant plainte contre les auteurs de ces propos.

C'est pourquoi, vous êtes tenus de respecter notre Charte d'Utilisation à l'instant même que vous vous trouvez dans ces lieux.

AudiPassion (Officiel) sur Facebook

Groupe Facebook Officiel du Forum.

AP_Logo_FB

×
×
  • Créer...