kruger11

Utilisateur
  • Compteur de contenus

    27
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de kruger11

  • Rang
    P'tit néophyte
  • Date de naissance 03/08/1965

Information de profil

  • Sexe
    Homme
  • Prénom
    Eric
  • Localisation
    VILLEMOUSTAUSSOU
  • Marque et modèle
    Touareg V10 TDI 2006
  • Motorisation
    5l
  1. Bonjour, Je m'apprête à faire l'acquisition d'un Q5 3.0 TDI de 09/2008, qui présente une fuite d'huile sur le dessus des deux couvre-culasses, donc au niveau des étanchéités des injecteurs. J'ai lu qu'un changement des joints serait LA solution à ce souci, mais je souhaiterais être certain de ne rien oublier afin de bien chiffrer le coût de l'opération (sans parler de la main d'œuvre qui sera le sacrifice d'un weekend) - 6 bagues coupe-feu réf : 059130519 - 12 joints toriques réf : WHT000884 - 6 plaques réf : 059103113F - 6 joints toriques réf : 059130119 Pourriez-vous me confirmer que je n'ai rien oublié ? Merci d'avance.
  2. Bonjour, Je déterre ce post qui date de quelques lunes, mais je suis en passe de revenir chez Audi (ne me flagellez pas d'être passé chez VW pour un Touareg V10 TDI), hésitant encore entre une A4 ou A6 Avant ou Allroad, un Q5, de toute façon un 3.0 TDI. Je suis allé voir un Q5 ce weekend et à ma grande surprise, je n'ai pas trouvé de jauge d'huile manuelle. Ne voulant pas passer pour un ignare devant mon vendeur, je n'ai pas posé de question, surtout que la visite fut de courte durée, car en regardant le moteur d'un peu près, je me suis aperçu qu'il y avait une fuite d'huile sur chaque couvre-culasse. Et quand je dis fuite, ça n'était pas juste un peu gras, mais bien huileux. De retour, j'ai évidemment cherché si je n'étais pas devenu neuneu et si Audi n'avait pas changé d'endroit pour placer leur puits de jauge d'huile pour mes prochaines visites. Et je vois qu'ils l'ont carrément supprimé. Rapport à ma visite, et pouvant penser que les fuites d'huile sur le V6 du Q5 que j'ai vu (150.000 kms) pouvaient provenir d'un trop plein d'huile, la question qui me vient est : Comment voir s'il y a trop d'huile dans le moteur ?
  3. Bonsoir, Je voulais vous dire un grand merci. Quel boulot !!! Aujourd'hui propriétaire d'un Touareg V10 TDI, j'ai depuis peu Elsa, mais avec la base de données VW uniquement pour éviter de trop peser dans mon ordi. J'ai toujours l'A6 3.0TDI, à la vente, et j'avais besoin d'un petit renseignement concernant les changements de courroies de pompe HP et d'accessoires. Apparemment pas de dépose ou de décalage de la face avant à faire. Cool, ça change de mes 2 A4 2.5TDI précédentes.
  4. Bonjour, Oui c'est la calamine qui coince sur le crayon. Les filetages sont nickels. Pour ne pas avoir de soucis la prochaine fois (s'il y en a une), j'ai enduit crayon et filetage de graisse spéciale bougies de préchauffage. Pour l'instant je ne suis pas arrivé à avoir les deux dernières (cylindres 1 et 3). Je mets du WD 40 régulièrement et j'espère pouvoir les avoir ce weekend. Pour ce qui est du démontage à froid, j'ai essayé, mais ça n'a rien donné. De plus, il est recommandé de le faire à chaud. Effectivement, si la culasse chauffe, les bougies aussi, mais l'une étant en alliage alu et les autres en acier, les coefficients de dilatation ne doivent pas être les mêmes et du coup, ça vient mieux. C'est ce qui s'est passé pour les bougies 3 et 6 que je n'avais pas réussies à avoir la semaine précédente et qui se sont dévissées d'un doigt (de camionneur :MdrDevil: ).
  5. Bonjour, Je confirme, pour ce qui me concerne, pas besoin de démonter quoi que ce soit, même pas besoin d'un cardan pour la clé, j'ai accès à toutes les bougies avec juste une douille longue de 10 et une rallonge.
  6. Bon je reviens faire un point après une semaine. Dégrippant WD 40, encore, encore, encore et après une chauffe moteur à 90°, deux sont venues sans aucun problème. Il en reste encore deux récalcitrantes, mais je ne désespère pas. Je les aurai un jour, je les aurai. Même problème pour les 3 bougies que j'ai mis du temps à sortir : calamine tout le long du corps de la bougie et pas seulement sur le crayon de chauffe. C'est tellement peu serré au montage (16Nm) que j'étanchéité au niveau du siège n'est pas bonne. Du coup des produits de combustion remontent le long de la bougie et provoquent le calaminage. Et comme le corps de bougie et la culasse sont très ajustés, forcément... Ca coince. On peu parler méca les messieurs de chez Audi ? J'ai deux mots à vous dire. Donc pour tous ceux qui ont ce souci de bougies grippées, soyez patients, on y arrive sans déculasser.
  7. Alors ce sera à la force des bras. :meanie:
  8. Bonsoir, Jusque là je sais. Je voudrais juste mettre la photo de la bougie du cylindre 4 pour que vous voyez quel est mon problème. Comment fait-on pour insérer des photos ?
  9. Bonjour, Merci pour ces précisions. Je sais qu'il ne faut pas dépasser 20Nm pour le desserrage et j'ai remonté les deux bougies que j'ai réussi à sotir à 15Nm, en prenant bien soin de graisser le filetage et le corrps des bougies de graisse adéquate (Beru). Mon problème réside dans le fait que le grippage n'est pas au niveau du filetage, mais un calaminage du corps de la bougie. Je vais essayer de trouver le dégrippant mécatech, à moins qu'il n'existe un produit encore plus efficace qui bouffe cette satanée calamine.
  10. Pour te répondre SamZ-69, oui ce sont des bagues rouges et qui plus est des Beru, que je remplace par... des Beru.
  11. Bonjour, Après 4 heures de travail et une bonne suée, 2 bougies changées... sur 6 :mur: J'ai laissé agir le WD40 toute la nuit, refait chauffer le moteur ce matin et me suis attaqué au hasard à la bougie du cylindre 5. Elle est venue comme dans du beurre. La chance me sourit. Retour sur celle du cylindre 4, grosse pression sur la clé avec en même temps une prière à Sainte Culasse et là un couinement caractéristique du "dégrippage". 10ème de tour par 10ème de tour, avant, arrière, j'ai réussi à la dévisser complètement. Mais elle n'est pas sortie pour autant, car le grippage ne se produit pas sur le filetage, mais sur la tige. On pourrait plutôt parler de calaminage. Il a fallu que je continue à dévisser tout en tirant la clé vers le haut pour voir enfin apparaître le corps de bougie. Je mettrais bien une photo mais je ne sais pas comment on fait pour les insérer (si quelqu'un peut me dire...) Donc maintenant que je sais que je vais avoir le même problème sur les 4 restantes (impossibles à dévisser), quelqu'un aurait il une solution (produit à utiliser) pour que je puisse ronger cette calamine et achever mon entreprise ? Merci d'avance à tous.
  12. Bonjour, Je déterre ce topic, vieux de plus d'un an, mais j'ai quelques soucis et souhaiterais que vous allumiez ma lanterne. J'ai une audi A6 C6 3.0TDI de 2004, avec 160.000 kms au compteur. Jusque là, bonne pioche : beau bestiau, qui envoie du feu de dieu. Depuis quelques temps, mon voyant de préchauffage clignote. Petit passage au Vag-com et un seul résultat dans la recherche des défauts qui m'informe de la défaillance de 3 bougies sur 6. Rien de grave me direz-vous. J'ai débranché un connecteur le plus facile à atteindre (cylindre 4) pour savoir si j'étais l'heureux possesseur de bougies métalliques ou céramique. Bingo, elles sont en métal. Petite vérification de la présence du matériel nécessaire à leur remplacement dans mes caisses à outs : compresseur pour soufflage des salop...tés, dégrippant WD40 au cas où ça coincerait, douille longue de 10, cardan, rallonge, clé à cliquet, clé dynamométrique... La panoplie est complète, je suis donc au top et opérationnel pour effectuer l'opération qui semble, selon vos dires, facile à réaliser. Commande des bougies de remplacement, les 6, Beru GE115, et de la graisse pour les filetages : le tout reçu ce matin. Je fais chauffer titine (70-80°), j'ouvre le capot, enlève le cache insonorisant et le connecteur du cylindre 4. Trop... facile. Je sais, je suis trop fort . Soufflage, un coup de bombe, j'attends 5 minutes (pose clope obligatoire après tout ce travail), la clé sur la tête de bougie, on force sens anti-horaire et là... Y a rien qui vient. Au cas où un coup de clé dynamo à 20 Nm (autant dire une plume au bout des doigts), j'ai forcé beaucoup plus que ça au cliquet et j'ai bien l'impression que le 6 pans de la bougie a tourné d'un chouïa, mais ça reste trop dur et je crains la rupture. Je me suis dit que j'avais commencé par la seule qui serait difficile à avoir, donc direction cylindre 3 et c'est tout pareil. Parmi ceux qui ont effectué l'opération, quelqu'un pourrait-il me dire s'il a dû être ferme avec ses vieilles bougies ou si elles sont venues seules, et donc si je vais à la catastrophe ou pas. Et quand ça grippe, est ce que c'est dû au filetage ou au siège de la bougie qui se colle ? Merci pour vos infos, car ce serait bien la première fois que je n'arriverais pas à changer un jeu de bougies (toutes marques confondues).
  13. kruger11

    FEU DE RECUL A6 07/2004

    Berline. Et là j'ai fait le blond :mur: J'ai démonté le feu gauche, vu une ampoule H21W, mais ce que je n'avais pas vu, c'est qu'elle n'était pas au même niveau que celle du feu droit et servait au... feu anti-brouillard. Bravoooooooooooooooo !!!