Aller au contenu

Cher visiteur,

 

Afin de permettre au site de rester gratuit merci de le mettre en liste blanche dans votre bloqueur de publicité!

Papat400

Utilisateur
  • Compteur de contenus

    27
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Papat400

  • Rang
    P'tit néophyte
  • Date de naissance 27/05/1964

Information de profil

  • Sexe
    Homme
  • Localisation
    Belgique
  • Marque et modèle
    A3 1.9 TDI 110 CV (année 2000) - bte auto.
  1. Merci pour le "truc" ; c'est bon à savoir ! Et pour le compliment aussi :D A présent je sais à quoi sert cette sonde (que j'ai oublié de refixer d'ailleurs), j'ai corrigé le tuto en conséquence.
  2. Salut à tous, Voici un tuto détaillant le remplacement du radiateur (refroidissement moteur) sur une Audi A3 8L (année 2000 ; moteur AHF ; 1900 TDI ; 81 kW / 110 cv). Mise en garde : j'ai rédigé ce tuto suivant ma propre expérience et les spécificités de mon véhicule personnel. Ma responsabilité chez autrui exécutant le travail sur un autre véhicule ne pourra être engagée en aucun cas. Mais pas de panique, c'est à la portée de tout bricoleur moyen. Précaution préalable : il est conseillé de débrancher la batterie (attention aux éventuels codes d'activation d'autoradio, fonctionnement des airbags et autres joyeusetés). Pour info, je ne l'ai pas débranchée et je n'ai eu aucun souci. Le matériel nécessaire: Un radiateur neuf : réf constructeur 1J0 121 253 AD (véhicule concerné : Audi A3 1,9 TDI 115 CV moteur AHF) 5L de liquide de refroidissement G12++, G12+ ou tout autre ; bref il faut celui avec lequel vous avez rempli votre circuit de refroidissement. 2 joints toriques (O-rings) de 32 x 4 mm pour l'étanchéité des raccords radiateur (réf. Audi N90765301, mais on trouve ça facilement ailleurs) Au besoin : 2 silent-blocs pour la fixation supérieure du radiateur (Audi 1J0 806 155 E) 2 silent-blocs pour la fixation inférieure du radiateur (Audi 1J0 806 157 F) 1 joint pour la sonde de température (pas trouvé la référence). Et maintenant : action ! I. Démontage du pare choc - Vous trouverez 3 vis Torx dans les passages de roue, à droite comme à gauche. - Quatre clips cylindriques au dessus de la calandre. Pour les défaire, il vous suffit d’enfoncer un petit tournevis dans le trou au centre du clip, pour dégager un cylindre qui se trouve à l’intérieur et ainsi sortir le clip. Il faut bien pousser à fond, les petits cylindres vont tomber et il faudra les récupérer. Si ils tombent et restent coincés, pas de panique on les retrouvera lors du démontage. Et enfin il vous reste à enlever 2 vis cruciformes sous le pare choc. Attention : il y a un capteur intégré au pare-choc, son utilité m'est inconnue (on peut le voir pendre sur la photo ci-dessous). Je déconseille de le déconnecter, il vaut mieux le déclipser du pare-chocs. Si quelqu'un sait à quoi il sert, merci de nous informer ! J'ai donc été informé, il s'agit de la sonde de température extérieure. Merci replay 69 ! On voit aussi la fixation du klaxon, on en a besoin un peu plus bas ... - Maintenant, tirez délicatement vers vous les cotés du pare choc pour les sortir des ailes, puis dégagez-les vers l’avant. Vous voila débarrassé du pare choc « plastique » ; il reste à déposer le renfort en alu. Enlevez les 3 vis (douille de 13) de chaque côté ainsi que les 4 vis cruciformes (non visibles sur la photo), puis la vis centrale qui est cachée derrière le support (cercle pointillé). Tirez ensuite sur le renfort pour le déposer. - Déposez le cache moteur en plastique qui se situe en dessous de la voiture (si il existe encore, LOL). II. Libérer le radiateur de sa connectique - Placez un bac sous le véhicule et ouvrez le robinet de vidange (sur la connexion inférieure du radiateur). Ouvrez le bocal du vase d'expansion pour laisser entrer l'air. - Débranchez la durite supérieure du radiateur. - Puis la durite inférieure. Veillez à bien positionner le bac pour la vidange, ça va encore couler ! - Pour faciliter l’accès aux connecteurs de ventilo et de sonde de température, démontez les klaxons en dévissant la vis qui maintient le support à l’aide d’une clé à cliquet et d’un douille de 10. (Voir photo avec la fixation du klaxon un peu plus haut) - Puis retirez les caches moteur latéraux. Il s’agit d’une rondelle de fixation emmanchée sur un goujon. Il suffit donc de tirer les carters vers le bas, la rondelle se déboitera toute seule. On ne le voit pas très bien sur la photo, mais la rondelle c'est le machin entouré en rouge. - Retirez le connecteur de la sonde de température (côté conducteur). Pour ce faire, munissez vous d'un petit tourne vis plat et appuyez dans l'encoche du connecteur comme sur la photo ci-dessous. - Et les connecteurs des ventilateurs, ici on les voit débranchés. Pas spécialement facile, pour un des deux le "verrou" à déclipser est du côté ventilateurs, pour le second c'est côté klaxon. - Déclipsez les deux durites inférieures (côté passager). Pas facile non plus, il faut un tournevis plat pour ouvrir le verrouillage. Le mieux, c'est de tester sur un clips de durite facilement accessible afin de bien voir comment procéder. III. Désolidariser le radiateur moteur de la face avant Attention : le radiateur de la clim est fixé sur le radiateur moteur. Il faut le maintenir en place afin d'éviter des contraintes importantes sur sa tuyauterie (qui n'aime pas ça, surtout si elle de l'âge). Voici comment j'ai fait : Ensuite : - Dans un premier temps, dévissez les 4 vis Torx qui maintiennent le radiateur de clim au radiateur moteur (cercles rouges). - Puis les 4 vis Torx qui fixent le radiateur moteur à la face avant (carrés verts) - Enfin, dévissez la dernière vis Torx qui solidarise le radiateur de clim au radiateur moteur. Elle se trouve sous le radiateur moteur coté conducteur, là où se situe la durite inférieure. Désormais, le radiateur moteur est totalement indépendant de ses périphériques (il restera juste les deux ventilos à démonter ultérieurement). IV. Accéder au radiateur Pour pouvoir sortir le radiateur, il sera nécessaire de démonter la face avant afin de dégager le radiateur aisément. Pour ce faire, il reste 2 points de fixation en partie supérieure. - Dévisser les deux vis de chaque extrémité supérieure, il faut une clé de 10 à denture multiple, type XZN ... ou une pince type Vise-Grip par exemple, je les ai enlevées avec ça car je n'avais pas cette douille lors du démontage. - Enlevez le câble qui actionne le verrou du capot. - Maintenant, tirez la face avant vers vous, et le tour est joué. Attention, ne tirez pas trop fort car il reste la connectique des phares ! Posez l’ensemble délicatement au sol Maintenant que la face avant est déposée, l’accès au radiateur sera plus facile. Les 4 vis que vous avez enlevées précédemment (carrés verts) maintiennent les silent-blocs, qui eux même fixent le radiateur sur la face avant. Ces silent-blocs sont logés dans des glissières sur la face avant. Il vous suffit donc de pousser le radiateur pour le sortir des ces 4 points de fixation. Il ne reste plus qu’à le sortir du compartiment moteur. Pour ce faire, glissez le vers le haut tout en maintenant le radiateur de clim à sa place (voir supportage de ce machin). Vous voilà avec le radiateur moteur dans les mains. V. Monter le nouveau radiateur - Il vous faut désolidariser les ventilos, la sonde de température et les deux raccords de durites de l’ancien radiateur moteur. En rouge, dévisser les 4 vis Torx pour démonter les ventilos. En vert, les deux raccords de durites haut et bas à dégrafer. Il suffit de faire glisser les agrafes pour pouvoir libérer les raccords. Pas facile chez moi, c'était bien collé avec le temps ! En violet, la sonde à dévisser. Une fois cet ensemble démonté, remontez le sur le nouveau radiateur. Quelques conseils : Vérifiez bien l'état des O-rings dans les raccords de durites, ce serait trop bête d'avoir des fuites ... si ils présentent un « plat » au lieu d'être bien ronds : remplacez-les, c'est vraiment pas cher (références en début de tuto). Vérifiez que les silent-blocs n'aient pas de jeu lorsqu'ils sont placés sur le radiateur. Les miens étaient morts, les nouveaux sont montés « à serrage ». Aucun jeu donc. Au besoin : remplacez. On ne sait pas se tromper entre les "inférieurs" et les "supérieurs", il y a un système de détrompage. Mettez de la vaseline neutre sur les raccords de durite (sur les O-rings intérieurs et sur les portées de durites extérieures), ils rentreront plus facilement sur le radiateur et il sera plus aisé de repositionner les durites. Pour la sonde de température, je ne savais pas trop comment assurer l'étanchéité. J'ai mis un joint en cuivre. - Venez maintenant glisser par le haut l’ensemble radiateur + ventilos le long du radiateur de clim. Et revissez ce dernier sur le radiateur moteur. Méfiez vous, les ailettes de refroidissement peuvent être aussi tranchantes que des lames de rasoir… et c'est fragile aussi, ça se plie très facilement et ça c'est pas bon du tout ! - Placez les 4 silent-blocs et relogez-les dans leurs glissières. Puis une fois en place, revissez-les sur la face avant à l'aide des 4 vis Torx. Puis n’oubliez pas la dernière petite vis en bas à coté du raccord de durite. Celle-ci permet également le maintient du radiateur de clim sur le radiateur moteur. - Refixez tout le bloc avant (face avant + ensemble radiateur) sur la caisse. N'oubliez pas les 4 clips du début. - Reconnectez les 2 durites du radiateur, les 2 connecteurs de ventilos et le connecteur de sonde de température. - Reclipsez les deux durites en bas du radiateur, côté passager. Vous voilà avec un radiateur tout neuf ! - Enfin, remontez le pare choc. VI. La mise en route - Refaites le plein de liquide de refroidissement G12++ jusqu’au niveau maxi. - Démarrez le moteur et laissez tourner au ralenti pendant quelques minutes. Surveillez le niveau du liquide et faites l’appoint au fur et à mesure. - Allez faire un tour avec la voiture, revenez et refaites le niveau de liquide si nécessaire. Au cas où, j'ai réalisé une version PDF de ce tuto ... on ne sait jamais, si les photos mettaient les bouts ! :icon_lol: Bonne route !
  3. Ben voilà, c'est presque fait ^_^ Je vais donc créer un nouveau sujet, ce sera plus clair ainsi. A plus !
  4. OK, mais vu la qualité et la précision de son texte je pensais y "puiser très largement mon inspiration" ... c'est permis sans l'accord de l'auteur ça ? Je ne veux pas froisser !
  5. Bon ben y a pas grand monde ici :lol: Et Le Seigneur Des Anneaux ne répond pas à mon MP, mais bon on est en juillet hein, tout le monde n'est pas à la maison accroché au PC ;) Si ça intéresse quelqu'un et si l'auteur le permet, je peux réactualiser ce tuto. Finalement je me suis lancé, je suis donc en plein remplacement du radiateur (en attente des silent-blocs inférieurs, ils étaient bien usés et pas fournis avec le nouveau radiateur) et j'ai fait pas mal de photos. Mais vu l'affluence, c'est pas sur que ça intéresse encore grand monde ! ^_^ Tchao, à plus !
  6. Je vois que je ne suis pas le seul à galérer ici. J'ai également envoyé un MP à l'auteur, avec un fifrelin d'espoir ... Sinon, personne d'autre n'aurait ce genre de connaissance technique ? Merci et à plus.
  7. Si vous voulez des photos, en voici quelques-unes que j'avais réalisées lors du remplacement de mon thermostat : 1) Le thermostat est là (sur une A3 TDI 110 CV de 2000), la durite est déjà déboitée : Faites gaffe et prévoyez un grand bac sous la voiture, car lors de l'enlèvement du thermostat une belle quantité de liquide de refroidissement va sortir du bloc moteur !!! Si ça sent le vécu, c'est normal ... :icon_lol: 2) Un petit truc en 2 photos pour reposer facilement le thermostat et son joint avec la pipe : un petit bout de fil électrique et c'est prêt à remettre en place ! 3) Et voilà, c'est fait : 4) Y a plus qu'à remplir avec du bon liquide de refroidissement. Bon boulot !
  8. C'est l'idée que je m'en faisais ^_^ Et en plus, j'ai l'impression que ça ne grince plus (ou alors nettement moins) depuis que j'ai levé les roues avant pour contrôler si tout semblait bien en place vu du dessous. J'ai juste vu un truc à propos duquel je m'interroge : lorsque je braque à fond "gauche - droite", la tige de l'amortisseur droit tourne légèrement alors que le gauche ne bronche quasi pas. Pour faire ce test, j'ai simplement mis une clé allen dans les logements des tiges ; ça permet de voir le moindre frémissement !
  9. En effet, je n'ai pas lubrifié les roulements. Pas pensé à ça, tous les roulements que j'ai monté étaient déjà lubrifiés. Mais c'était en mécanique générale et pas spécifiquement des roulements d'amortisseur. Après montage, l'accessibilité est nulle pour lubrifier hélas ... le démontage est très simple mais je n'ai plus la presse à ressorts, évidemment. Bah, je vais voir si une pulvérisation de lubrifiant peut améliorer la chose ! Merci :icon_smile:
  10. Merci pour vos réponses ! Et aie, je concevais Monroe comme un truc de qualité ... J'ai simplement pris ce que le vendeur me proposait, tout bêtement ! Maintenant faudra les user, pas le choix :huh:
  11. Salut à tous, Je viens de remplacer mes 4 amortisseurs (tout seul, comme un grand :lol: ). J'aurais du faire des photos ... mais bon, je ne l'ai hélas pas fait et je ne recommencerai pas ça juste pour les faire ! Infos : Kilométrage au moment des faits : 225.000. Les 4 amortos sont des Monroe, achetés dans une boutique de pièces auto près de chez moi. Marque reconnue comme étant de qualité, je souhaitais cela. J'ai aussi remplacé les 4 caches-poussières et butées, ainsi que les roulements et leur palier à l'avant. Ces braves gens m'ont loué une presse à ressort balèze, faut pas rigoler avec ces machins-là ! Ça peut faire très mal un ressort qui se détend. Et je n'avais aucune envie de bricoler avec des outils bon marché à la mord-moi-le-noeud. Coût de la location modéré (15 euros) pour un outil de cette qualité. Coût total pour les pièces : 405 euros. J'espérais un autre cadeau pour Noël, mais bon c'est ainsi ... Travail très facile à l'arrière, en une heure c'était emballé. Nettement plus de boulot à l'avant, normal vu la complexité du machin et l'age du bestiau (les vis ont été serrées il y a près de 17 ans quand même ... :D ). Mais ça s'est bien passé, malgré un peu de rouille sur certaines vis. Maintenant je laisse passer quelques jours avant d'aller lui refaire une bonne géométrie. Petit souci : Depuis l'opération, ça grince (surtout à l'avant droit) quand je tourne à très basse vitesse ou à l'arrêt. Bizarre. J'ai épluché un peu le forum et constaté que c'est arrivé à d'autres. Paraît qu'un peu d'huile améliore la chose... Mais pourquoi cela grince-t-il donc ? Fallait-il lubrifier cela au remontage ? Je m'interroge. Sinon tout va pour le mieux, il était vraiment grand temps de les changer ! Mais alors vraiment vraiment hein ... Pour l'anecdote, lorsque j'ai démonté le ressort de l'amorto avant droit la tige rentrait toute seule dans l'amortisseur. Ben je pense pas que ce soit vraiment normal, non ? Et à l'arrière c'était pas triste non plus, on était plus proche de la résistance d'une pompe à vélo que d'autre chose. Merci et au plaisir, Thierry.
  12. Ca y est, c'est (enfin) fait ! :icon_smile: Il a fallu le temps (que je n'avais pas trop) et il m'arrive quelquefois de céder à la tentation de procrastiner ... La vidange est donc faite. J'ai aussi remplacé la crépine et le joint de carter en même temps, ça n'a certainement pas fait de tort. Je suis passé chez VW pour l'achat des pièces (mais pas là où ils m'avaient fait le devis), ce n'était pas disponible chez le vendeur de "pièces auto". Pour 4 L d'huile, la crépine + son joint, le joint de carter et 2 capuchons à clipser j'en ai eu pour 180 euros. Ça aurait donc fait 320 euros de main d'oeuvre chez Audi ... s'emmerdent pas ceux-là ! Faut bien le payer leur super show room ... Une petite frayeur en revenant de chez ma fille (elle a un garage avec fosse), ça n'allait pas vraiment bien. Mais une relecture attentive de la RTA m'a rappelé que le niveau se faisait moteur tournant ... évidemment ça change la donne, ce matin j'ai remis 1,5 litre d'huile ! Heureusement, j'en avais acheté juste ce qu'il fallait (4 litres). Je me disais bien aussi, hier, que 2 litres c'était bien peu ! :icon_razz: Et j'avais eu bien raison d'acheter deux "capuchons" à clipser sur le bouchon de remplissage, le second a servi ce matin. A part ça, c'est quand même une idée bien tordue ces bêtes machins qu'il faut casser pour enlever ! Ça fait sans doute partie de la série "t'as qu'à aller chez ton concessionnaire" ... Et pour la petite histoire le logiciel a bien fait son boulot, c'est quand même chouette de pouvoir accéder à tous ces paramètres ! Voilà, j'espère que tout va bien se passer avec ce machin ^_^ Au plaisir, Thierry.
  13. Et voici des nouvelles : j'ai bien reçu le VAG commander voici un petit moment, mais je viens seulement de le tester. Après quelques chipotages sur mon vieux laptop, ça fonctionne ! Pas trop évident au début avec un "mode d'emploi" de 3 pages seulement, comprenant des captures d'écran faites sur un PC asiatique ; mais y a moyen. On ne peut sans doute pas faire grand chose avec ce truc, mais pour moi le seul truc important est de pouvoir visualiser la température de boîte. Et c'est OK ! :D Reste l'étape suivante, à savoir faire la vidange... A plus !
  14. Aie, crotte ... moi qui pensais bien faire ... :unhappy: c'est à peu près le seul que j'aie vu qui soit compatible Win 7, d'ou mon choix ! Trop tard hélas, je verrai bien ce qu'il peut faire lorsqu'il sera là ...
  15. En attendant, j'ai commandé ceci J'espère ne pas m'être trompé ... :D

Rappel sur la diffamation et la calomnie

La diffusion d’informations fausses ou erronées visant à déstabiliser, voire à compromettre l’intégrité d’autrui, voire même jugée tendancieuse ou malhonnête, pourra être considérée comme de la diffamation pouvant faire valoir nos droits en déposant plainte contre les auteurs de ces propos.

C'est pourquoi, vous êtes tenus de respecter notre Charte d'Utilisation à l'instant même que vous vous trouvez dans ces lieux.

AudiPassion (Officiel) sur Facebook

Groupe Facebook Officiel du Forum.

AP_Logo_FB

×
×
  • Créer...