Aller au contenu

Cher visiteur,

 

Afin de permettre au site de rester gratuit merci de le mettre en liste blanche dans votre bloqueur de publicité!

Pour tous les nouveaux inscrits...

Afin d'avoir vos droits d'accès validés et de pouvoir participer à la communauté avec vos publications, dès lors que vous aurez pris connaissance de notre charte d'utilisation et que vous aurez procédé à votre inscription, vous devez "OBLIGATOIREMENT" vous présenter dans la sous-section ici: Présentation - Votre Garage de la section principale "AUDIPASSION".

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

laurent_d

Audi TTRS Plus coupé S-Tronic de Laurent_d

Messages recommandés

C'est toujours un plaisir de te lire, tu vulgarises la compréhension du comportement d'une auto dans les différentes phases de roulage. Merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

News!

 

J'avais rendez-vous la semaine dernière chez Manthey Racing pour changer mes Michelin Pilot Sport Cup2 qui n'en peuvent plus.

 

 

Petit compte rendu sur les Michelin Pilot Sport Cup2.

 

Avec 20 400km dont 152 tours + 1400km, soit 4700km sur la NS ils ont en tout cas bien tenu.

Leur premier point fort est donc leur endurance. Pour un semi-slick c'est une sacré performance.

Leur autre principale qualité est leur polyvalence. C'est un pneu que l'on peut quasiment utiliser comme un pneu sport normal.

Il faut surtout être vigilant en cas de forte pluie, car il est assez sensible à l'aquaplaning.

Il n'est aussi pas plus bruyant qu'un pneu sport normal.

Sur circuit, il offre un grip supérieur à un pneu sport classique et surtout constant au fil des tours, la ou un pneu sport se dégrade car il surchauffe.

C'est aussi un pneu facile avec des pertes d'adhérence progressives.

 

IMG_4017.thumb.JPG.c4f81fff0e7a0526178c816408500928.JPG

 

IMG_4016.thumb.JPG.bd5c64bfb165de9ea4ff62c9e3f85f6c.JPG

 

IMG_4015.thumb.JPG.6d0223c485a688505db2731c2ddb45eb.JPG

 

 

 

Revenons au changement de pneus.

 

Une fois la voiture sur le pont, on s'est aperçu que les flancs des pneus avaient des fissures au niveau du talon.

 

IMG_4009.thumb.JPG.d23e930d6e2b6caccea1c42768e5d412.JPGIMG_4010.thumb.JPG.3ab2b7d63b6356c6a149650f5ab01cde.JPG

IMG_4013.thumb.JPG.7d5a719905a76931c5c7b3d05c9320f7.JPG

 

Le talon s'est même déchiré au démontage.

 

IMG_4022.thumb.JPG.dcf61261430cfd5c0838b81b4e4323ea.JPG

 

IMG_4020.thumb.JPG.e69751622d67374cab363c93264684ee.JPG

 

IMG_4027.thumb.JPG.d9b0f2b7edbf7734b57da539f5491e6b.JPG

 

 

 

Selon Manthey Racing ceci est typique d'une pression trop faible.

Pourtant j'ai toujours été vigilant, et je n'ai jamais roulé sous les pressions mini préconisées par Michelin...:AP-Smiles_57:

 

Bon, c'est pas bien grave, c'est du passé.

A l'avenir je regarderai plus attentivement, l'état des flancs des pneus. Ca saute aux yeux sur les photos mais sincèrement en vrai il faut bien regarder avec une lampe pour voir les déchirures.

Je serait aussi encore plus vigilant sur la pression mini des pneus.

 

On  a aussi remarqué que les plaquettes des freins étaient en fin de vie.

Les plaquettes avant ont 6240km dont 79 tours soit 1600km sur la NS

Pour les plaquettes arrières ont été changées avec le précédent jeux de plaquettes avant.

Elles ont donc 20 400km dont 124 tours plus 1400 soit 4000km sur la NS.

 

On a aussi remarqué un léger suintement d'huile sur la bonbonne de l'amortisseur avant gauche.

La vis, sur la gauche de la photo était légèrement desserré.C'est assez récent car j'ai permuté mes roues il n'y a pas très longtemps et il n'y avait pas de fuite.

 

IMG_4018.thumb.jpg.8bc05ff1ea37ab957f08c53448b00202.jpg

 

 

 

 

Pour remplacer les Michelin, après pas mal de tergiversations, je me suis décidé pour des Dunlop Direzza 03G.

 

Il est considéré comme étant le meilleur semi-slick.

Certains disent qu'il a quasi les performances d'un Slick.

 

On trouve peu de revu sur ce pneu par contre elles sont unanimes.

Il offre un très haut niveau de grip sur le sec et sur le mouillé, et les flancs rigides offrent un très bon feeling.

Inconvénient, il est bien plus cher que les Michelin (Environ 400 Euro contre 250  Euro) est très bruyant et très sensible à l'aquaplaning.

 

IMG_4023.thumb.JPG.15b8cb116552c4098837c55f084ff652.JPG

 

 

Le Dunlop est légèrement plus large que le Michelin, environ 5mm.

La bande de roulement du Dunlop a un profil légèrement arrondi comme les sticks, alors que le Michelin a une bande de roulement plate comme les pneus de route.

IMG_4021.thumb.JPG.1c748dcef2a060ae447b2a62024d16b1.JPG

 

 

 

Voilà pour l'instant.

 

Je ferai mon premier retour sur ces pneus plus tard.

 

A suivre...

 

 

Modifié par laurent_d

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ci-dessous une petite synthèse de mes derniers réglages.

 

 

1/ "J’ai donc décider de re-ouvrir la compression rapide de 2 clics. Ce qui veut dire que les amortisseurs sont maintenant réglés selon les spécifications KW.

 

…Et ça marche !!!

 

J’avoue que j’étais dubitatif au début, car l’hydraulique, plus souple ‘’déconnecte’’ plus l’auto de la route, ce qui donne dans un premier temps une sensation de flou ou de manque d’info. Je me suis forcé à rouler comme ça pour m’habituer.

Il n’est pas exclu que je doive maintenant fermer la compression lente pour redonner plus de réactivité et rendre l’auto plus communicative lors des inscriptions en virages.

De plus je trouve que le survirage intervient tard dans le virage ce qui signifie peut etre que le transfert de charge est encore trop lent.

 

Toujours est-il que une fois le cerveau re-calibré avec ce nouveau réglage, je dois reconnaitre qu’il n’y a pas photo. Le grip en entrée de courbe est significativement amélioré. Un peu du même ordre que quand j’ai ré-ouvert la détente et dans une moindre mesure quand on a augmenté le carrossage et monté des ressorts plus durs devant. On peut rentrer plus fort en courbe sans saturer le train avant.

De plus l’auto est moins nerveuse sur les bosses."

 

 

2/ "J’ai donc fait un test avec la compression lente fermée d’un clic partout.

Le but, transférer plus vite le poids sur les roues extérieures afin de donner plus de réactivité à l’auto à l’impulsion au volant. Ainsi que d’éliminer le survirage qui arrive tardivement dans la courbe.

Le résultat est celui attendu, sans contrepartie majeur apriori, à confirmer.

J’ai aussi ouvert la détente d’un clic à l’avant pour améliorer la motricité du train avant en sorti de virage.

Là aussi cela a fonctionné comme prévu."

 

 

3/ "Sinon côté réglage châssis, je suis revenu aux réglages KW.

Se qui veux dire par rapport à la dernière fois, ouvrir la compression lente d'un clic partout et fermer la détente d'un clic devant.

 

Pour quelle raisons?

 

Car, si le feeling était bon suite au dernier réglage, l'auto un peu plus stable et avec des changement sous/sur virage moins marqués, j'avais du ouvrir la détente pour retrouver du gris en sortie de courbe et je n'avait pas l'impression de passer plus vite en courbe malgré le bon feeling.

Or, comme la devise avec les réglages de châssis est :" Aussi dur que nécessaire mais aussi souple que possible." Je me suis dit que jetait sans doute passé à l'optimum dur qui n'apporte rien voire où les choses commencent à se dégrader.

 

L'autre raison est que je viens de changer de pneus, et qu'il n'est pas dit que les réglages qui fonctionnent avec les Michelin donnent la même chose avec les Dunlop.

 

Le résultat est qu'avec les Dunlop et se réglage plus souple, l'auto n'a pas se comportement caricatural d'alternance sous/sur virage que les Michelin avait. L'auto est certes plus mobile mais reste homogene.

C'est difficile à dire objectivement, mais je pense que le réglage souples permet de passer plus vite en courbe notamment dans les virages serrés."

 

4/ Lors de ma dernière sortie, j'ai voulu tester si ouvrir la détente à l'avant pouvait me donner encore plus de grip comme je l'avait expérimenté en "2".

 

Ca fonction! L'ouverture de la détente à l'avant favorise significativement  le grip du train avant notamment en milieu et sortie de courbe d'autant plus que le virage est serré et/ou en dévers.

 

 

Donc à ce jour je suis aux réglage de base KW avec la détente ouverte d'un clic à l'avant.

 

 

Si je résume la tendance des réglages. Dans une faible amplitude autour des réglages de bases KW.

 

Fermer la compression rapide partout amélioré le feeling, le touche de route mais réduit l'adhérence sur route bosselé et le confort.

Ouvrir la compression rapide partout améliore significativement le grip mais rend l'auto un peu plus flou.

 

Fermer la compression lente partout stabilise l'auto, la rend plus neutre, rend la direction plus réactive mais n'améliore pas voire diminue le grip.

Ouvrir la compression lente partout amélioré significativement le grip surtout dans les virages serrés.

 

Fermer la détente à l'avant stabilise l'auto, rend la direction plus réactive et précise mais augmente le sous-virage.

Ouvrir la détente à l'avant amélioré significativement le grip et milieu et sortie  de courbe surtout dans les virages serrés et/ou en dévers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
H&R réglées sur Hard.


Ça doit être un gros plus sur circuit non?

Tu as senti un gain?

Tu as perdu beaucoup en confort avec?


Julien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça me paraît indispensable.

Les barres anti-roulis réduisant l’indépendance de mouvement des roues d’un même essieu, ce la réduit significativement le confort et augmente significativement les bruits de roulement.


Gesendet von iPhone mit Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ça me paraît indispensable.

Les barres anti-roulis réduisant l’indépendance de mouvement des roues d’un même essieu, ce la réduit significativement le confort et augmente significativement les bruits de roulement.


Gesendet von iPhone mit Tapatalk


Ok prochaine étape
-barres anti roulis
-entre 2,5 et 3 degrés de carrossage
-semi slick


Julien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ça me paraît indispensable.

Les barres anti-roulis réduisant l’indépendance de mouvement des roues d’un même essieu, ce la réduit significativement le confort et augmente significativement les bruits de roulement.


Gesendet von iPhone mit Tapatalk



Tu as déjà eu des retours sur les semi slick
- Pzero corsa
-dunlop sport maxx race

?


Julien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non,

 

Il y a un test sur Autobild https://www.autobild.de/artikel/semi-slicks-im-test-sommerreifen-in-235-35-r-19-11772915.html si tu clic sur la galerie Photos (Bildergalerie) https://www.autobild.de/bilder/semi-slicks-im-test-11773617.html#bild1 tu as un petit resumé à droite de chaque photo.

En les faisant relier, tu auras leur avis sur chaque pneu.

 

Tu peux les traduire dans google ou mieux dans Deepl

 

Je te conseille les Michelin qui sont les gagnant de ce test et qui offre un très bon Rapport Grip (Sec et mouillé), Longévité, polyvalence, prix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème est que les sport cup 2 existent pas en 255/30 20

Il y a que les
Pzero corsa
Dunlop sport maxx race

Sinon c’est pas la même dimension donc pas homologué en France...


Julien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah c'est vrai que tu as les jantes Raeder en 20"!!!

 

Je dirais le Dunlop sport maxx race dans ce cas.

 

Pour deux raisons.

 

Raeder le conseillait à l'époque pour cette monte et ils avaient  de bons résultats.

 

Dans le test dont je t'ai donné le lien il arrive deuxième derrière les Michelin et devant les Pirelli Trofeo R qui sont plus performant que le P Zero Corsa qui n'est à mon sens pas un semi-slick.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ah c'est vrai que tu as les jantes Raeder en 20"!!!
 
Je dirais le Dunlop sport maxx race dans ce cas.
 
Pour deux raisons.
 
Raeder le conseillait à l'époque pour cette monte et ils avaient  de bons résultats.
 
Dans le test dont je t'ai donné le lien il arrive deuxième derrière les Michelin et devant les Pirelli Trofeo R qui sont plus performant que le P Zero Corsa qui n'est à mon sens pas un semi-slick.
 

Ha parfait donc je vais partir la dessus !!

Oui le corsa s’apparente plus à un pilot sport 4s je pense


Julien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela fait un moment que je n’ai rien écrit ici.
 

Voici mon CR sur les Dunlop Direzza 03G.

 

Tout d’abord une petite présentation s’impose.

 

DZ03G-tyre.jpg

 

Le Dunlop Direzza 03G est un semi-slick avant tout destiné à un usage circuit voire à la compétition (rallye) utilisable sur route. Quoique sont homologation sur route ne semble pas être valable dans tous les pays. En Allemagne, il l’est mais il semble que l’on entre dans une zone grise. Ce pneu avait d’ailleurs fait la polémique en 2009 lorsque la Radicale SR8LM a établi le record du tour le plus rapide avec une auto homologuée pour la route en 6’48’’.

Certains détracteurs ont avancé que ces pneus étaient des slicks retaillés et non des pneus de route.

 

Bref, à ce jour les Direzza sont unanimement considérés comme les plus radicaux et performants semi-slick du marché.

Seul les Michelin Pilot Sport Cup (première génération ont fait mieux sur le sec) mais ils ont été remplacés par les Cup 2 bien plus polyvalent mais aussi moins performant.

 

Ces pneus sont disponibles dans des largeurs allant de 175 à 295 mm et pour de jantes de 13 à 18‘’.

 

Il est aussi disponible dans différentes duretés de gomme mais toutes les duretés ne sont pas disponibles dans toutes les dimensions.

 

Ce pneu caractérise par des rainurages larges mais relativement peu nombreux par rapport à pneu UHT. Ceci permet d’avoir de large surface de gomme au sol et de limité le mouvement des pavés de gomme ce qui contribue à la précision du pneu ainsi qu’à limiter sa surchauffe.

 

La contrepartie est que ce pneu a une faible capacité à évacuer l’eau par temps de pluie il est donc particulièrement sujet à l’aquaplaning.

 

L’autre point qui les caractérise est la rigidité des flancs.

Ils sont particulièrement épais, à vue d’œil, je dirais 7 à 10mm et il est impossible d’enfoncer sont doigt dans les flancs pneu non monté sur la jante. A titre de comparaison des Michelin Cup 2 ou Pirelli Trofeo ont des flancs bien plus fin. Je dirais 3/4 mm et on peut enfoncer son doigt sur plusieurs mm dans le flanc. Le Pirelli étant un peu plus rigide que le Michelin.

 

Sur la route :

 

Le Dunlop Direzza 03G n’est pas un pneu avec lequel on peut rouler tous les jours sur route comme un PS Cup2.

C’est un pneu qui est juste utilisable sur route pour rejoindre son circuit préféré.

 

Il est tout à fait roulable sur route mais encore plus qu’un PS Cup 2, il a besoin d’être chaud pour avoir un bon niveau d’adhérence et on ne peut pas rouler assez fort sur route pour le faire chauffer. Quand les températures sont clémentes ça va le niveau d’adhérence est équivalent à un UHT une fois chaud, par contre quand il fait froid…

 

Il est aussi roulable sous la plus mais attention à l’aquaplaning…

 

J’ai fait 500km d’autoroute par 6°/8° sous forte pluie avec des PSC 2. Quand il n’y a pas trop de hauteur d’eau ça va, quand on ne voit plus le goudron mieux vaut rouler à 90 kmh, avec les Dunlop je ne m’y risquerais pas…

 

De plus ils sont bruyants ils drônent à basse vitesse puis plus un roule vite plus le bruit ressemble à un avion de la 2eme guerre mondiale qui attaque en piqué.

 

Afin il s’use beaucoup plus vite que les PSC2.

 

 

Sur circuit :

 

Là ils sont dans leur élément.

 

Mais c’est un pneu qui ne fonctionne bien que s’il est bien chaud, or, il faut vraiment rouler fort pour bien le faire chauffer. D’ailleurs au début on est un peu déçu du grip par rapport à un Michelin PSC2 car on a le sentiment qu’on n’a pas plus de grip. Mais en fait il faut attaquer beaucoup plus fort et là on entre dans une autre dimension !!!

 

Ce pneu fait aussi beaucoup plus varier la pression des pneus par rapport aux Michelin.

Je pars pneus froids avec 2,5 bars devant et 2,3 bars derrière. Je fais ensuite 3/4 en ajustant la pression à chaque jusqu’à stabilisation à ces valeurs. Pour ce faire j’enlève en tout environ 900mbars à l’avant et 600mbars à l’arrière. Donc après ma cession de la journée je laisse l’auto refroidir pour que la pression des pneus redescende à un peu plus de 2 bars et je rajoute 900mbars à l’avant et 600mbars avant de reprendre la route.

 

Pour moi ce pneu ne fait aucun sens si on ne roule pas autour et en dessous de 8 minutes au Nürburgring. Car au-dessus on ne roule pas assez vite pour les faire chauffer et profiter du grip supérieur qu’ils offrent par rapport au Michelin PSC 2.

 

Donc vous l’aurez compris, ces pneus offrent un grip de haut niveau. Ils ont même un grip incroyable, c’est impressionnant. Les vitesses de passages en courbes n’ont plus rien à voir avec un pneu UHT.

Un Michelin PSC 2 plus de grip qu’un UHT et surtout plus d’endurance au fils des tours mais on reste dans des sensations de pneus de route. Je pense qu’il y a au moins autant de différence de grip entre un Direzza et un PSC 2 qu’entre un PSC 2 et un UHT.

 

De plus leurs flancs étant beaucoup plus rigides et ceci combiné au grip exceptionnel ils délivrent une fois chauds, encore une fois, énormément de confiance. La direction et l’auto dans son ensemble est bien plus précise et communicative.

 

D’ailleurs on peut voir la différence de comportement de pneus sur mes vidéos.

Avec le Michelin Pilot Sport Cup 2 j’avais tendance à prendre les virages en deux temps.

Au début d’ailleurs je pensais que ça venait de moi et une mauvaise appréciation de l’angle de braquage nécessaire. Mais en discutant avec Manthey Racing il s’avère que cela vient de la rigidité des flancs.

Un premier braquage pour caller l’auto sur ses appuis, cela temps le flanc du pneu et un deuxième plus prononcer pour prendre la courbe.

 

Avec les Direzza et leurs flancs beaucoup plus rigide, ce n’est pas nécessaire et je prends les courbes dans un seul braquage et avec beaucoup moins de corrections.

 

Franchement une fois qu’on a essayé ces pneus on a plus envie de revenir en arrière.

 

Il y a évidemment des contreparties.

 

Ils sont bruyants

Pas du tout polyvalents

Très sensibles à l’aquaplaning

Ils s’usent vite (environs 2x plus vite que les Michelin)

Ils coutent chers (400 Euro piece)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Visiteur
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


Rappel sur la diffamation et la calomnie

La diffusion d’informations fausses ou erronées visant à déstabiliser, voire à compromettre l’intégrité d’autrui, voire même jugée tendancieuse ou malhonnête, pourra être considérée comme de la diffamation pouvant faire valoir nos droits en déposant plainte contre les auteurs de ces propos.

C'est pourquoi, vous êtes tenus de respecter notre Charte d'Utilisation à l'instant même que vous vous trouvez dans ces lieux.

AudiPassion (Officiel) sur Facebook

Groupe Facebook Officiel du Forum.

AP_Logo_FB

×
×
  • Créer...