Aller au contenu

Cher visiteur,

 

Afin de permettre au site de rester gratuit merci de le mettre en liste blanche dans votre bloqueur de publicité!

Pour tous les nouveaux inscrits...

Afin d'avoir vos droits d'accès validés et de pouvoir participer à la communauté avec vos publications, dès lors que vous aurez pris connaissance de notre charte d'utilisation et que vous aurez procédé à votre inscription, vous devez "OBLIGATOIREMENT" vous présenter dans la sous-section ici: Présentation - Votre Garage de la section principale "AUDIPASSION".

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

laurent_d

Essai Audi TTRS S-Tronic

Messages recommandés

Préambule:

 

Voilà après mon crash avec ma regrettée Audi A3 Hyper tunée, et 20000 km en Mégane 3 RS qui n’est pas une mauvaise voiture, mais de part ça qualité tout juste moyenne , et ses prestations dynamiques remarquables pour une voiture de série, mais pas sans défaut, loin s’en faut, j’envisage plus que sérieusement de retourner chez Audi pour m’acheter une TTRS S-Tronic ou équivalent dans sa nouvelle version MK3 (Audi TT Quattro Sport Concept !?).

 

 

Y pensant de plus en plus je suis passé chez Audi pour aller en voir une.

 

En discutant avec le vendeur, j’en suis venu à lui demander d’essayer un TTRS.

Le rendez-vous à été un midi au mois de novembre pour l’essai d’un TTRS d’occasion.

Je ne sais pas pourquoi, il n’était pas chaud pour me faire essayer le neuf…

 

 

Petit bémol, il s’agit bien d’un TTRS S-Tronic plus (360Hp 465Nm) mais en version Roadster, c'est-à-dire cabriolet, donc plus lourd de 60kg et avec une caisse a priori moins rigide.

La voiture est équipée du Magnetic ride mais n’a pas l’échappement sport.

 

 

J’ai abordé cet essai avec trois aprioris.

Le premier était que je m’attendais trouver une voiture lourde de l’avant à cause du poids du 2.5 TFSI.

Le deuxième la TT essayée étant un roadster, je m’attendais à une voiture trop lourde et manquant de rigueur niveau châssis.

Le troisième était une sorte d’appréhension, j’ai des souvenirs émus de mon A3, mais je sais aussi que le temps embellis les souvenirs, j’avais donc un peur d’être déçu de cette TT.

 

 

A bord:

 

Mais bon, le vendeur m’approche la voiture, je m’installe.

Je retrouve cette impression de ‘’confinement’’ de l’habitacle due à ça taille réduite et au peu de surface vitrée que j’avais noté lors de mon premier essai d’une TTS, mais ça m’a moins marqué cette fois, car la Mégane est moins vitrée que l’A3 que j’avais à l’époque.

De la même façon alors que j’avais noté la plus grande épaisseur du montant de pare brise par rapport à mon A3 lors de l’essai d’une TTS, celui-ci, mieux placé que dans la Mégane, ne m’a, cette fois-ci, pas du tout gêné.

La position de conduite est bonne, proche de mon A3 et de la Mégane, sauf qu’on est assis plus bas dans les Audi que dans la Renault, ce qui est bien mieux.

Les sièges de ce Roadster sont les sièges sport et non les Recaro. Leur confort et leur maintient sont excellent pour un usage routier, même très sportif. Mais ça ne vaut pas l’assise des Recaro qui sont plus inclinée et plus enveloppant.

 

 

Le moteur et la boite:

 

Je parts dans la zone industrielle vers l’autoroute en mode boite auto et Mag’ ride en soft.

Première sensation, la suspension est très confortable, je passe le Mag’ Ride en sport, et resterai comme ça le reste de l’essai, ça tape un peu plus sur les petites bosses (un peu plus que la Mégane).

A basse vitesse les freins me surprennent par leur assistance supérieure à la Mégane. Ils sont assez durs dans la Mégane. (Pour info ce sont les mêmes étriers)

 

Au cours de ces premiers tours de roues à allure réduite je suis surpris et un peu déçu par l’absence de bruit du moteur, où est ce 5 pattes de fou ? D’un autre côté le moteur, la boite, la voiture dans son ensemble sont d’une infinie douceur et se prête en toute discrétion à un usage apaisé. C’est vrai que mon A3 était comme ça aussi, extrêmement douce et discrète en usage tranquille. Ce qui peut, a priori, aux yeux de certain, passer pour un manque de caractère est pour moi à l’usage une qualité. Ca donne une voiture facile et reposante en agglomération, dans les bouchons ou sur long trajet. D’ailleurs la Mégane plus ‘’énervée’’ n’est pas très agréable voire gonflante en situation urbaine.

 

Par contre ce côté Dr Jekyll n’est vraiment intéressant que s’il cache un Mr Hyde. Et j’espère que c’est ce que me cache cette TT.

 

Le moteur chauffe tranquillement, je prends un peu d’autoroute à allure normale. La TT est toujours en mode civilisé.

Le moteur est presque à température, je passe la boite en mode manuel, et tente une reprise à mi régime. Ah !! Le 5 cylindres semble se réveiller. Il se racle un peu la gorge et ébauche quelques vocalise.

On sort de l’autoroute, je rétrograde, la boite me parait tout de suite plus rapide (immédiate) que la S-tronic de l’A3 même reprogrammée. En plus la TT me gratifie par des coups de gaz entre chaque rapport du plus belle effet. VVVRRRAAPPP.

Ca commence à sentir bon…

 

On s’arrête à un feu, …J’attends le passage au vert, …Mr Hyde prépares toi, c’est le moment de sortir le grand jeu.

Vert !! Gaz !!!

P... c’est pas Hyde qui était caché.., c’est Hulk !!!

La RS s’arrache presque avec violence, le passage 1er / 2ème est brutale, je tire tout jusqu’à la coupure, le moteur fait un bruit à tomber, malheureusement, pas assez présent dans l’habitacle, par cause d’absence d’échappement sport. 3ème, 4ème. Je coupe, on est déjà hors jeux niveau vitesse…

Quel moteur, quel bruit !!!!

 

Je ne me lasse pas de poussé les rapports à chaque sortie de rondpoints !

Le moteur est plein comme un œuf, il pousse partout jusqu’à la coupure de façon linéaire mais crescendo quand même, quelque soit le rapport engagé. (J’ai quand même pas passé la 6 et la 7)…

Je pense que c’est le meilleur moteur que j’ai conduit avec le 3 litres Bi turbo de la BMW 335ci.

La première comparaison qui me vient à l’esprit c’est le moteur de mon ex Yamaha 1000 R1 de 2002.

Un moteur plein partout qui pousse sur tous les rapports.

 

 

Le Châssis:

 

Maintenant que je suis rassuré côté moteur, le châssis ça donne quoi ?

Déjà, la première surprise vient de la rigidité de la caisse. Pour rappel, le TT RS testé est un cabriolet. Je ne sais pas si le coupé est plus rigide, mais à aucun moment je n’ai senti le moindre manque de rigidité de la caisse !! La voiture est d’un bloc, comme taillée dans la masse.

 

La deuxième surprise vient de l’absence de sensation de lourdeur excessive. Je ne vais pas dire qu’on se sent comme dans une Lotus Elise évidement, mais par rapport à la Mégane qui fait 150 kg de moins que le Roadster Audi, je n’ai pas senti de différence significative de ce côté-là.

 

La troisième bonne surprise vient de l’absence de lourdeur du train avant liée au gros 2.5 litres que je craignais par rapport au TTS.

 

Ensuite, et là je retrouve bien les gènes Audi, la voiture est extrêmement saine et efficace.

C’est un rail, rigoureuse et imperturbable quelque soit le revêtement, la voiture est littéralement collé à la route sans réaction parasite. Je n’ai conduit cette voiture que 30 minutes, c’est une voiture évidente à conduire, elle m’a mis très rapidement en confiance et m’a permis des vitesses de passage en courbes hallucinante au moins égale à la Mégane que je pratique depuis 20 000km.

 

Le système Quattro s’est avéré plutôt discret, je n’ai pas senti son déclanchement sur ces routes sèchantes/sèches. Impossible de définir la prédominance motrice. C’est peut être ça l’effet quattro.

Par contre j’ai quand même réussis à faire intervenir l’Esp à 120km/h + dans un droite moyen à la corde en mauvais état et les roues intérieures qui ont du mordre un peu le bas côté.

 

Alors oui, elle pourrait être un peu plus incisive et joueuse, La direction est un poil trop démultiplié. Et a n’en pas douter, des amortisseurs types KW ou Bilstein Club Sport et une géométrie un peu plus agressive (plus de carrossage à l’avant) transformeraient cette auto, déjà extrêmement efficace en bête de course. Mais, pour moi l’essentiel est là. Une Auto qui arrive à ce niveau de tenue de route, de rigueur et de facilité et gage d’une Auto bien conçu et saine à gros potentiel.

 

 

Bilan:

 

Quel moteur, plein comme un œuf à tous les régimes et au bruit si envoutant ! Quel châssis, d’un bloc, sain, précis, rigoureux. A deux ils forment une auto extrêmement homogène et efficace, dans laquelle on a très vite une confiance absolue et qui (me) procurent un plaisir de conduite insatiable. Le tout avec une finition et une conception de grande qualité, bref.., une Audi…

 

J'en veux une!!!!! :malelovies: :love:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme dit sur 2thering: excellent choix....

Et avec un stage 1 ou 2 en plus des amortos/géo + des bons pneus, c'est un avion.....

Le seul point que tu devras régler pour tourner sur piste, c'est les freins!!!!!!!!!!!!!!!! je suis en train de roder mes disques MTM avec plaquettes d'origine, RBF + durites avia, j'attends avec impatience de retourner au ring début mai!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bravo ,superbe retour d'essai . Alors commandée ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Réponse dans l'ordre.

 

wolrod:

 

 

Merci!

 

nico152:

 

 

Oui, le TTRS MK2 a un potentiel énorme sur circuit.

Raeder Motorsport est va faire une vidéo au Nürburgring de leur TTRS préparé route avec un temps BTG annoncé à moins de 7'18'' en Touristefahrten.

 

Pour les freins, visiblement à minima, il faut enlever les tôles de prodections des disques et monter le kit déflecteur d'air d'upgrade audi (ce qui est logique).

 

Ensuite des plaquettes Racing adaptée.

Les meilleurs pour le TT semblent dans l'ordre:

 

1/ Endless MA45B

2/ Performance Friction PFC97

3/ Pagid RS29

 

Et puis après il y a les kits de freins Brembo, Loba, Mov'it, etc.

 

 

octane71:

 

 

Non, pas commandé parce que j'ai pas encore le budget.

 

Pour l'instant je suis en vélo 822958.gif

 

J'ai le temps de réfléchir entre les trois options qui s'offrent à moi.

 

1/ Acheter une TTRS S-Tronic MK2 d'occasion.

Option la moins chère quoique les premières main faiblement kilométrée sont encore assez chère par rapport à une neuve chez un mandataire.

 

2/ Acheter une TTRS S-Tronic MK2 neuve.

Etant remplacée par la MK3 il y aura peut étre des affaires à faire.

 

3/ Acheter une TTRS S-Tronic MK3 ou équivalent neuve.

A priori, sur les premiers clichés, la MK3 me plaisait moyennement esthétiquement mais la TT Quattro Sport Concept a été un coup de coeur.

Reste à voir en vrai...

 

Le porte à faut avant a été diminué, la répartition des masse AV/AR est plus équilibrée que la MK2, donc l'alternative est séduisante.

Par contre ça restera la solution la plus chère.

 

Quoique, si la TT Quattro Sport Concept sort ça peut s'avérer pas plus onéreux que modifier une TT MK2 pour avoir le même résultat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors il y as encore LE choix à faire .......

pour la New TT-Rs , perso je n'achète jamais la première année de vente d'un premier modèle :secret: . Le temps que les petits bugs de jeunesses soit réparés. J'ai enfreins ma règle pour le RS3 , du coup après 2X disques plaquettes changés avec un véhicule de même pas 10000 kms :nanana: ...j'ai revendu dégouté de la RS3 . :mur: :mur: ........donc avis perso ,mais toujours attendre quelques mois avant d'acheter une nouvelle version :roi: :race:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci du conseil, mais je connais tout ça, je travaille dans le R&D dans l'automobile...

 

On dit aussi dans le métier qu'il faut acheter une voiture en milieu de vie.

 

Au début on essuis les platres.

Au milieu les corrections ont été apportée.

En fin de vie les constructeus (c'est surtout vrai pour les voiture bas et moyens de gammes) font souvent des modifications pour réduires les coût de productions en dégradant légérement la qualité.

 

Par contre dans ton cas, les freins sont les mêmes que la TT RS donc connus. Mais ils sont déjà limite sur une TTRS alors sur une RS3 qui fait 150kg de plus c'est aps étonnant d'avoir plus de problèmes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certes 1 an de retard, mais je voulais vraiment souligner le fait que ton essai est vraiment très agréable à lire !! C'est vraiment top :)

Merci à toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement belle rédaction laurent_d :icon_wink: presque aussi jolie que ton acquisition.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Visiteur
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


Rappel sur la diffamation et la calomnie

La diffusion d’informations fausses ou erronées visant à déstabiliser, voire à compromettre l’intégrité d’autrui, voire même jugée tendancieuse ou malhonnête, pourra être considérée comme de la diffamation pouvant faire valoir nos droits en déposant plainte contre les auteurs de ces propos.

C'est pourquoi, vous êtes tenus de respecter notre Charte d'Utilisation à l'instant même que vous vous trouvez dans ces lieux.

AudiPassion (Officiel) sur Facebook

Groupe Facebook Officiel du Forum.

AP_Logo_FB

×
×
  • Créer...